Football :

C1: Lyon rate l'exploit pour une minute à Hoffenheim


Publié / Actualisé
Lyon est passé tout près d'un nouvel exploit en Ligue des champions mardi à Hoffenheim, en encaissant un but dans le temps additionnel pour concéder un match nul 3-3, qui lui permet de rester à la deuxième place du groupe F derrière Manchester City.
Lyon est passé tout près d'un nouvel exploit en Ligue des champions mardi à Hoffenheim, en encaissant un but dans le temps additionnel pour concéder un match nul 3-3, qui lui permet de rester à la deuxième place du groupe F derrière Manchester City.

Bertrand Traoré avait ouvert le score pour Lyon (27e). Kramaric a rapidement égalisé pour Hoffenheim (33e) avant de doubler la mise après la pause (47e). Ndombélé (59e) et Depay (67e) ont cru donner les trois points de la victoire à l'OL.

Mais Joelinton, à la 90+2e, a finalement arraché le nul, au terme d'un match ouvert, débridé et finalement plaisant entre deux équipes joueuses mais assez naïves en défense.
Après la victoire de Manchester City à Donetsk, ce nul permet à Lyon d'occuper seul la deuxième place du groupe avec 5 points, un point derrière les Anglais. Une victoire au retour au Parc OL contre Hoffenheim serait évidemment un grand pas vers la qualification.

Le président lyonnais Jean-Michel Aulas devra se montrer satisfait, malgré le scénario du match, lui qui déclarait lundi: "Un match nul serait véritablement un exploit (...) On sait que ce sera terriblement difficile". Etonnante humilité si l'on considère que Hoffenheim avait perdu ses trois derniers matches à domicile, contre le RB Leipzig et l'Eintracht Francfort, avant et après le revers contre Manchester City.

Privé de son leader d'attaque Nabil Fékir, l'entraîneur lyonnais Bruno Genesio avait aligné un trio d'attaque avec Martin Terrier à gauche, Memphis Depay en pointe et Bertrand Traoré à droite, laissant sur le banc l'international espoir Moussa Dembélé.
En défense, il avait aligné sur le flanc droit le Néerlandais Kenny Tete, pour palier les absences des spécialistes du poste Leo Dubois et Rafaël.

Bien entrés dans la partie, les Lyonnais se créaient des situations dangereuses dès l'entame, par Traoré (3e), Terrier (4e) ou Aouar (9e). Mais, après un premier quart d'heureparfaitement maîtrisé, les hommes de Bruno Genesio laissaient peu à peu Hoffenheim reprendre confiance.

- "Money time" -

Par deux fois, le gardien Anthony Lopes devait intervenir avec brio devant le colosse hongrois de Hoffenheim Adam Szalai.
Mais, à la 27e minute, Traoré allait profiter d'une énorme bourde du capitaine et arrière central allemand Kevin Schutz, qui cafouillait un ballon sur une relance anodine de son gardien.

L'attaquant international burkinabè chipait le cuir et l'expédiait dans les filets: 1-0.
Hoffenheim allait pourtant se récompenser de ses efforts. Andrej Kramaric, le finaliste croate de la Coupe du monde, marquait deux buts de même facture.

Oublié par la défense, une fois au coin des six mètres et l'autre fois au point de pénalty, il enchaînait dans les deux cas une reprise imparable après un amorti de la poitrine (33e et 47e).
Le deuxième but lyonnais était l'oeuvre de Ndombélé, qui s'enfonçait dans la surface sans véritable opposition: le gardien Baumann détournait dans ses propres filets le tir surpuissant du néo-international tricolore.
Et, à la 67e minute, Lyon allait prendre Hoffenheim à son propre jeu. Sur une transition remarquablement jouée, Aouar lançait Depay en profondeur. L'international néerlandais prenait les défenseurs de vitesse et allait gagner son duel contre le gardien.
Mais dans le money-time, les Allemands poussés par leur public réussissaient à égaliser, pour prendre un point que les deux équipes avaient finalement mérité.
 

 - © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !