Interrogée sur le sujet :

"Gilets jaunes": Brigitte Macron appelle à la réconciliation


Publié / Actualisé
"Il faut qu'on se parle, qu'on se réconcilie", a exhorté Brigitte Macron, interrogée sur le mouvement des "gilets jaunes" vendredi lors d'un déplacement à Bar-le-Duc (Meuse) sur le thème du patrimoine.
"Il faut qu'on se parle, qu'on se réconcilie", a exhorté Brigitte Macron, interrogée sur le mouvement des "gilets jaunes" vendredi lors d'un déplacement à Bar-le-Duc (Meuse) sur le thème du patrimoine.

"Je pense qu'il faut qu'on se parle, qu'on se réconcilie, parce que, franchement, on a tout à faire ensemble, j'en suis persuadée", a dit devant la presse la Première dame, qui ne s'est exprimée sur le sujet qu'en de très rares occasions depuis le début du mouvement en novembre.

"Il faut qu'on soit tous ensemble", a précisé Mme Macron qui accompagnait Stéphane Bern, chargé de mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril au "Théâtre des Bleus de Bar". L'édifice, un théâtre à l'italienne en béton armé, laissé à l'abandon jusqu'en 2016, fait partie des 18 sites sélectionnés pour le Loto du patrimoine. Un chèque de 358.000 euros permettra de financer une partie des travaux extérieurs.

"La culture française est une des cultures les plus extraordinaires au monde", a estimé Mme Macron. "Il faut qu'on soit fier parce qu'on a absolument tout: on a un pays qui est beau, qui a une culture incroyable, qui a une humanité incroyable, qui sait aussi être généreux envers l'autre", a-t-elle ajouté.
"Je voyage beaucoup et à chaque fois que je rentre, je me dis: +le bonheur est là où je suis+", a raconté la Première dame. "Ce n'est pas un bonheur parfait, il y beaucoup de choses à faire, c'est certain, mais il ne faut pas le perdre de vue", a-t-elle nuancé.

Interrogée sur les récentes sorties publiques d'Emmanuel Macron, que certains jugent trop présent, son épouse a rétorqué que "les Français (étaient) très heureux de le voir". "C'est ce qu'ils me disent dans la rue tous les jours, ils sont très heureux de le voir près d'eux. C'est ce que je ressens de manière empirique", a-t-elle affirmé.

- © 2019 AFP

   

1 Commentaire(s)

Malmontet Chantal , Posté
Je pense que l'épouse du président Emmanuel Macron a raison d'affirmer que les Français sont heureux de le voir près d'eux et qu'il est grand temps de prendre conscience qu'on habite un pays magnifique avec de belles potentialités et de belles ressources autant culturelles sociales économiques et politiques.
Il suffit de prendre l'exemple du Bengladesh où il n'y a aucune protection sociale et une grande pauvreté chez ses ressortissants qui sont payés avec des salaires de misère dans des conditions d'insécurité(bâtiments qui s'effondrent sur les ouvrières textiles)pour s'en convaincre!
Il faudrait peut-être revivre une période de disette pour que nous prenions conscience de ce que nous possédions et en venir à plus de sagacité et de tempérance.
Ce qui me révolte c'est toute cette violence gratuite avec ces destructions d'immeuble public d'école et de divers bâtiments aussi publics.
ça rime à quoi?
Ou alors ce sont des groupuscules extrémistes qui s'infiltrent parmi les manifestants en tout cas cela met à mal la paix sociale si nécessaire au bien-vivre ensemble et que des initiatives locales et heureuses promeuvent de leur mieux au niveau culturel par la musique le théâtre les rencontres socio-culturelles le cinéma etc
Notre pays regorge de mille talents méconnus ou ignorés à nous de faire l'effort de les découvrir et les apprivoiser pour lutter contre le Marasme ambiant entretenu par les Médias!
Il est temps de se retrousser les manches et d'arrêter de croire que tout tombe rÃ'ti sur la table sans avoir à faire d'effort!<
Quand Brigitte Macron parle de ce qu'elle ressent de manière empirique je suis d'accord avec elle il faut se parler car il n'y a rien de plus dangereux que l'absence de mots pour dénouer des noeuds gordiens cela amène inévitablement à de la violence parce que on n'a pas été capable de verbaliser un mal-être une situation d'injustice ou un besoin fondamental non garanti.
Sans compter que cela entraîne des nuisances de bouchons sur les routes pour les personnes qui doivent se rendre à leur travail ou se déplacer pour d'autres raisons.
Je pense que la présence du Président auprès des Français ne peut que les rassurer de voir qu'il n'est pas insensible à leurs revendications et à leur grogne.
Quant au propos de Madame Macron sur l'humanité et la générosité des français j'y souscrit tout à fait en n'oubliant pas de préciser que ces qualités doivent s'exercer devant notre porte auprès de nos voisins nos collègues de travail notre famille nos amis et supposés "ennemis" pour que ensemble nous puissions créer des relations non violentes et pacifiées.
Il faudrait davantage prendre conscience de la chance que nous avons de vivre dans un pays en paix!
Mais la paix se cultive et s'entretient par la bonne hygiène de nos relations inter personnelles et avec notre environnement socio-culturel.
Chacun a son niveau garder cela comme une boussole.
Merci Madame Macron d'avoir pris la parole pour tirer la sonnette d'alarme!