Sport :

Tennis: Garcia retrouve confiance à Miami, Osaka chute encore


Publié / Actualisé
La française Caroline Garcia s'est hissée pour la première fois cette saison en 8e de finale d'un tournoi WTA samedi à Miami où la N.1 mondiale Naomi Osaka a connu une nouvelle déconvenue.
La française Caroline Garcia s'est hissée pour la première fois cette saison en 8e de finale d'un tournoi WTA samedi à Miami où la N.1 mondiale Naomi Osaka a connu une nouvelle déconvenue.

Après sa nette victoire (6-3, 6-4) contre la Bélarusse Victoria Azarenka, triple lauréate de l'épreuve et ancienne N.1 mondiale, Garcia a confirmé face à l'Allemande Julia Görges. Elle a surclassé la 15e mondiale en deux sets rondement menés 6-0, 7-5. Après une première manche à sens unique bouclée en 25 minutes, la Lyonnaise a fait le dos rond quand son adversaire a haussé son niveau et retrouvé sa première balle de service. A 5-5, sur son service, elle a été menée 0-40, mais n'a pas paniqué et a remporté cinq points de suite pour mener 6-5.


"J'ai l'impression que ce match-là était mieux que celui contre Azarenka", a-t-elle analysé. "C'est vrai que dans mes matches précédents, je me mettais à paniquer, sans qu'il y ait de raison", a poursuivi la 21e mondiale qui n'avait jamais dépassé le 3e tour à Miami.


- Dos à dos avec Kvitova -

Garcia, qui avait culminé à la 4e place mondiale en 2018, court après un résultat de référence en 2019. Elle avait atteint le 3e tour de l'Open d'Australie 2019, mais elle restait sur une élimination d'entrée à Indian Wells face à l'Américaine Jennifer Brady qui l'avait battue pour la troisième fois de l'année.
Pour atteindre les quarts de finale, il lui faudra maintenant battre la N.2 mondiale, Petra Kvitova.

La Tchèque, finaliste malheureuse de l'Open d'Australie 2019, a été malmenée par la Croate Donna Vekic (25e), avant de s'imposer 6-4, 3-6, 6-4 après deux heures et 35 minutes de jeu. Au bilan de leurs confrontations, Garcia, 25 ans, et Kvitova, 29 ans, sont dos à dos avec trois victoires chacune, mais elles ne se sont plus affrontées depuis octobre 2017.

Garcia aborde ce duel avec une confiance retrouvée. "C'est vrai que c'est important d'arriver à enchaîner les victoires, les matches solides où il y a des choses positives (...) J'ai fait deux matches où je m'engage à fond, je me bats et je cherche des solutions", a-t-elle apprécié. Le seul autre Français en lice samedi à Miami, Adrian Mannarino, n'a pas pesé lourd (6-2, 6-1) face au Russe Daniil Medvedev, 16e mondial.


- Federer se fait peur -


Naomi Osaka savait qu'elle devait se méfier de la Taïwanaise Su-wei Hsieh qui avait bien failli l'éliminer au 3e tour de l'Open d'Australie en janvier.
Mais la Japonaise, lauréate des deux derniers tournois du Grand Chelem, s'est tout de même fait surprendre (4-6, 7-6 (7/4), 6-3) par la 27e mondiale.
"J'ai manqué de maturité, car je réfléchis trop. Je ne sais pas pourquoi ça continue de se passer, c'est quelque chose d'inhabituel pour moi", a-t-elle regretté.


Depuis son titre à Melbourne en janvier, son deuxième en Grand Chelem, le bilan de la Japonaise, qui a changé d'entraîneur en février, est décevant.
Elle a chuté dès son entrée en lice à Dubaï, puis n'a pas dépassé le troisième tour à Indian Wells où elle était la tenante du titre.
Serena Williams n'était pas au programme de la journée de samedi, mais l'ancienne N.1 mondiale a annoncé qu'elle se retirait du tournoi floridien à cause d'une blessure au genou gauche. C'est un nouveau coup dur pour la cadette des soeurs Williams qui avait abandonné durant son match du 3e face à l'Espagnole Garbine Muguruza à Indian Wells, à cause d'un virus.


La nouvelle sensation du tennis féminin, Bianca Andreescu, a pris le meilleur sur l'Allemande Angelique Kerber, 4e mondiale, en trois sets 6-4, 4-6, 6-1. La Canadienne avait déjà battu Kerber il y a six jours en finale du tournoi d'Indian Wells (6-4, 3-6, 6-4) pour s'offrir le premier titre de sa carrière.
Dans le tournoi masculin, le Suisse Roger Federer a souffert pour son entrée en lice, six jours après avoir disputé, et perdu, la finale du Masters 1000 d'Indian Wells. Il a été chahuté par le Moldave Radu Albot (46e), avant de s'imposer 4-6, 7-5, 6-3.

Au prochain tour, il affrontera le Serbe Filip Krajinovic (103e) qui l'a privé d'un nouveau duel avec son compatriote et ami Stan Wawrinka.
L'Allemand Alexander Zverev, 3e mondial et finaliste de l'édition 2018, a été éliminé (2-6, 7-5, 6-3) par l'Espagnol David Ferrer qui prendra sa retraite en mai.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !