Justice :

Rançon avoue le viol et l'assassinat d'Isabelle Mesnage et est mis en examen


Publié / Actualisé
Jacques Rançon, "le tueur de la gare de Perpignan", a avoué lors de sa garde à vue le viol et l'assassinat en 1986, près d'Amiens, d'Isabelle Mesnage et a été mis en examen, a annoncé jeudi le parquet d'Amiens.
Jacques Rançon, "le tueur de la gare de Perpignan", a avoué lors de sa garde à vue le viol et l'assassinat en 1986, près d'Amiens, d'Isabelle Mesnage et a été mis en examen, a annoncé jeudi le parquet d'Amiens.

"Ce jour 20 juin 2019, Jacques Rançon a été déféré au tribunal de grande instance de Béziers et mis en examen des chefs d?assassinat et de viol par les deux magistrats instructeurs amiénois. Lors de l'interrogatoire de première comparution, il a réitéré ses aveux", a déclaré dans un communiqué la procureure adjointe de la République, Anne-Laure Sandretto.

AFP

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !