D'autres pistes sont envisagées :

Notre-Dame: "aucun élément" accréditant une origine criminelle d'après l'enquête préliminaire (parquet de Paris)


Publié / Actualisé
A l'issue de l'enquête préliminaire, "aucun élément" ne permet d'accréditer l'hypothèse d'une origine criminelle pour l'incendie ayant ravagé une partie de Notre-Dame en avril, a annoncé mercredi le parquet de Paris, avant de confier la suite des investigations à trois juges d'instruction.
A l'issue de l'enquête préliminaire, "aucun élément" ne permet d'accréditer l'hypothèse d'une origine criminelle pour l'incendie ayant ravagé une partie de Notre-Dame en avril, a annoncé mercredi le parquet de Paris, avant de confier la suite des investigations à trois juges d'instruction.

D'autres pistes sont en revanche envisagées, dont un dysfonctionnement du système électrique ou un départ de feu lié à une cigarette mal éteinte, a précisé le parquet dans un communiqué. Disposant de plus larges prérogatives d'enquête, les magistrats instructeurs auront aussi l'opportunité de mettre en examen d'éventuels responsables de négligences.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !