Un classement largement dominé par les Etats-Unis :

Les universités françaises mauvaises élèves selon le classement de Shanghai


Publié / Actualisé
Les années se suivent et se ressemblent pour les universités de France, mauvaises élèves d'après le classement de Shanghai qui répertorie les 1000 meilleurs endroits où étudier. Paris-Sud, première université de France figure seulement à la 37ème place. Harvard et les autres universités des Etats-Unis restent les leaders du classement puisque huit d'entre elles occupent le top 10 du classement dévoilé chaque 15 août depuis 2003
Les années se suivent et se ressemblent pour les universités de France, mauvaises élèves d'après le classement de Shanghai qui répertorie les 1000 meilleurs endroits où étudier. Paris-Sud, première université de France figure seulement à la 37ème place. Harvard et les autres universités des Etats-Unis restent les leaders du classement puisque huit d'entre elles occupent le top 10 du classement dévoilé chaque 15 août depuis 2003

Le couperet est tombé, sans grande surprise, Harvard a remporté le titre honorifique de meilleure université du monde. Chaque année au 15 août, le classement de Shangaï répertorie les 1000 meilleures endroits où étudier. Une fois de plus, la France fait figure de cancre, la première université nationale, Paris-Sud n’est que 37ème, pire seulement trois de nos établissements sont inscrits dans le top 100.

Les Etats-Unis, élève modèle

Harvard se classe première, Stanford est seconde, l’université britannique de Cambridge complète le podium. Pour le reste, on retrouve les grands noms, MIT (4ème), Princetown (6ème) ou encore Columbia (8ème). Avec huit établissements dans le Top 10, les Etats-Unis trustent réellement les premières places. L’hégémonie américaine se confirme plus largement puisque trente et une universités se placent parmi les cinquante meilleures.  Le classement 2019 reste finalement assez similaire au précédent, du moins pour le Top 10.

La France et l’Europe continentale mauvaise élève

Si les Etats-Unis brillent par leur excellence, la France et l’Europe continentale restent en retrait. Paris-Sud, première fac française se classe seulement 37ème. Seul La Sorbonne figure également parmi le Top 50. Il faut redescendre ensuite au 79ème rang pour trouver la trace d’un établissement français avec l’Ecole Normale Supérieure. Plus généralement c’est l’Europe continentale qui n’est que très peu représentée dans ce classement. L’institut fédéral de technologie à Zurich est le premier établissement du continent à la 19ème place au même rang que l’an dernier. Seule Copenhague tire son épingle du jeu avec une progression jusqu’à la 26ème position.

Un classement inadapté à la France

Si les Etats-Unis accordent une importance à préserver son rang de modèle, la France ne semble pas obnubilée par son classement. Elle juge ses critère trop anglo-saxons et ne reflétant pas exactement la qualité de l'enseignement universitaire. Les différentes fusions de campus pénalisent nos établissement au détriment des grand ensembles à l'américaine. Egalement important en vue du classement le nombre de Prix Nobel ou le nombre de médaillés Fields ayant étudié ou donné des cours dans les universités en question. Enfin le nombre d'article publié dans les revues scientifiques influe sur ce classement établi depuis 2003.

bh/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)