Football :

Lyon-Benfica: "Tout faire pour gagner ce match", affirme Garcia


Publié / Actualisé
L'entraîneur de Lyon, Rudi Garcia, a déclaré lundi en conférence de presse que son équipe "allait tout faire pour gagner" contre Benfica Lisbonne, mardi au Groupama stadium en match de la 4e journée de Ligue des champions (21H00) "pour se replacer dans la course à la qualification pour les 8es de finale".
L'entraîneur de Lyon, Rudi Garcia, a déclaré lundi en conférence de presse que son équipe "allait tout faire pour gagner" contre Benfica Lisbonne, mardi au Groupama stadium en match de la 4e journée de Ligue des champions (21H00) "pour se replacer dans la course à la qualification pour les 8es de finale".

Le match contre Benfica

"Le futur c'est demain. Nous allons tout faire pour gagner ce match. Nous devons figurer parmi les deux premiers. Nous devons profiter d'être à domicile. Je pense que jouer au Groupama stadium constitue un véritable avantage. Il faudra être à 100% pour l'emporter", a déclaré Garcia qui pourrait conserver l'équipe victorieuse à Toulouse (3-2) avec Léo Dubois comme capitaine.

L'entraîneur de Benfica, Bruno Lage s'attend "à un match semblable à celui de l'aller". "Les équipes ont eu le temps de se préparer. Lyon a changé dans son organisation mais demeure dans la même dynamique offensive. Nous devrons mettre notre force collective comme au premier match pour gagner", a-t-il dit.

Un rendez-vous décisif

"En phase de poules de Ligue des champions, il n'y a que six journées et les points comptent énormément à chaque match. Nous n'avons pas pu revenir avec un ou trois points de Benfica. Comme nous les avons perdus à l'extérieur, il nous faut les reprendre chez nous. Ensuite, il ne restera que deux rencontres et si nous voulons faire un pas vers la qualification, il nous faut absolument l'emporter", a reconnu Garcia.
Bruno Lage défend la même ambition.

"Quand une équipe perd ses deux premiers matches (comme la sienne), elle n'a pas la possibilité d'en perdre d'autre. La Ligue des champions est l'un des objectifs de la saison et à la dimension de notre club. Nous voulons faire le maximum pour gagner. C'est notre objectif, notre exigence", a dit le technicien portugais.

Benfica redoutable sur ses atouts

"C'est une équipe perfomante, un grand du Portugal, qui nous a battu à l'aller. Nous avons bien géré cet adversaire sur certains de ses points forts mais il ne faudra pas le laisser s'exprimer car c'est une équipe qui peut être redoutable si on la laisse jouer sur ses atouts. A nous de contrecarrer ses points forts et d'appuyer sur ses points faibles", a commenté Garcia.

L'absence de Rafa Silva

"C'est un excellent joueur. Je préfère quand les bons joueurs sont sur le terrain et en pleine santé et il est toujours intéressant de voir des joueurs de qualité. Et battre un adversaire à 100% l'est tout autant. Il a marqué à l'aller, il est absent mais il y a d'autres très bons éléments qui feront en sorte de bien le remplacer", a dit Garcia.

L'OL encore fragile ?

"Je ne dirais pas fragile mais plutôt convalescent. L'équipe devra prouver sur la durée qu'elle est capable de remonter dans le haut de la Ligue 1 et de se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des Champions. En cela, le match de mardi est très important".

Marcelo et les supporters ultras

Le défenseur brésilien Marcelo Guedes a eu une altercation avec des supporters ultras à l'aéroport de Lisbonne après le match aller, et il est pris à partie depuis par cette frange du public lyonnais.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé mais Juninho et le président travaillent pour résoudre ce problème. L'important est que mardi, nous avons un match de Ligue des champions et nous avons besoin d'n stade plein qui nous donne une énergie supplémentaire. Nous avons besoin des uns et des autres", a appelé l'attaquant Memphis Depay.

"Je me concentre sur le match. Mais je ne suis obligé à rien. Je fais mes choix en fonction des caractéristiques sportives de mon équipe et de mes joueurs, de qui peut me faire gagner les matches. J'essaie d'aligner la meilleure équipe possible sur le terrain et il n'y a que cela qui dicte mes décisions", a insisté Rudi Garcia qui devrait toutefois choisir Joaquim Andersen et Jason Denayer pour former la charnière centrale.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !