Football :

L1 : Paris assure l'essentiel, Saint-Etienne et Monaco retrouvent le succès


Publié / Actualisé
Le Paris SG a battu Nantes (2-0) sans briller, mercredi en clôture de la 16e journée de Ligue 1, tandis que Saint-Etienne et Monaco, qui restaient sur un revers en championnat, ont renoué avec le succès en l'emportant respectivement contre Nice (4-1) et Toulouse (2-1).
Le Paris SG a battu Nantes (2-0) sans briller, mercredi en clôture de la 16e journée de Ligue 1, tandis que Saint-Etienne et Monaco, qui restaient sur un revers en championnat, ont renoué avec le succès en l'emportant respectivement contre Nice (4-1) et Toulouse (2-1).

- Le duo Mbappé-Neymar offre la victoire à Paris -

Un temps menacé par Marseille, revenu provisoirement à deux points mardi, Paris (1er, 36 points) a conforté sa place de leader contre Nantes (9e, 23 pts) devant son public, trois jours après son aller-retour express à Monaco pour une rencontre finalement reportée en raison des intempéries. Sans briller malgré la pléthore de talents sur la pelouse.

Globalement emprunté pour sa première titularisation avec Paris depuis son retour de blessure aux côtés de Kylian Mbappé et Angel Di Maria, Neymar pensait avoir ouvert d'une sublime frappe enroulé du gauche sur un corner mal repoussé (42e).

Mais après recours à l'assistance vidéo, l'arbitre Amaury Delerue n'a pas validé le but pour une faute de Draxler à l'encontre Souza sur l'action précédente. Juste avant la mi-temps, "Ney" a manqué son duel face à Alban Lafont alors qu'il était complètement seul (45+3).

Après avoir vu sa lourde frappe être repoussée par Lafont dès l'entame, Mbappé a fini par ouvrir la marque en reprenant le délicieux centre de Di Maria d'une magnifique Madjer (talonnade, ndlr) en pleine course (1-0, 52e).

A la suite d'une double erreur de Nicolas Pallois et d'Alban Lafont, le PSG a bénéficié d'un pénalty heureux en fin de match alors que Keylor Navas avait repoussé à plusieurs reprises les assauts nantais. Neymar, qui a dû s'y reprendre à deux fois, n'a pas manqué l'occasion de retrouver le chemin des filets pour doubler la mise (2-0, 85e).

Score final flatteur, à l'image de la tête de Pallois sur la barre (90+2), mais Paris ne convainc toujours pas dans le jeu depuis la secousse reçue à Madrid (2-2) la semaine dernière en Ligue des champions...

- Rebond bienvenue pour Sainté et l'ASM -

Trois jours après sa défaite in extremis à Rennes, Saint-Etienne a tout de suite rebondi. En surclassant Nice (4-1) à Geoffroy-Guichard, les joueurs de Claude Puel remontent au 5e rang, à la hauteur de Lille (4e, 25 pts), et à un point du podium.

Les Verts ont fait la différence grâce notamment à un doublé de Denis Bouanga, auteur d'abord d'un but sur penalty (11e) avant de doubler la mise d'une tête croisée (58e). Kasper Dolberg avait égalisé pour les Niçois (15e) avant de voir son équipe sombrer défensivement... Engluée dans la seconde partie de tableau, la formation de Patrick Vieira enchaîne une 6e défaite de suite à l'extérieur.

A Toulouse, Monaco (13e, 21 pts) n'a pas pâti du manque de compétition pour se donner de l'air au classement. Contraint de voir son match contre Paris, initialement programmé dimanche mais reporté en raison des intempéries, l'ASM a arraché un succès précieux (2-1).

- Rennes confirme, Montpellier piétine -

Dans l'oeil du cyclone de ses dirigeants, Leonardo Jardim a vu l'inévitable Wissam Ben Yedder ouvrir le score rapidement sur penalty (5e), puis Yaya Sanogo égaliser. Son coaching avec l'entrée en jeu de Gelson Martins s'est avéré payant avec le but de la victoire inscrit en toute fin de match (84e).

Après avoir battu Saint-Etienne dimanche grâce à une tête de son capitaine Damien Da Silva à la dernière minute du temps additionnel (90e+3), Rennes a confirmé sa bonne forme en l'emportant contre Metz (1-0).

C'est Adrien Hunou qui a inscrit l'unique but de la partie (39e), permettant aux Rennais de se classer au 7e rang (24 pts). Montpellier (6e, 24 pts) pensait avoir fait le plus dur en menant 2-1 contre Dijon jusqu'à la 73e minute. Mais Mavididi a arraché le nul en fin de match (2-2), privant les coéquipiers d'Andy Delort d'un second succès d'affilée et d'une place au pied du podium. La rencontre entre Amiens et Reims, également prévue mercredi, a été reportée en raison du brouillard.

Les résultats

mardi
Bordeaux - Nîmes 6 - 0
Brest - Strasbourg 5 - 0
Angers - Marseille 0 - 2
Lyon - Lille 0 - 1

mercredi
Dijon - Montpellier 2 - 2
Metz - Rennes 0 - 1
Toulouse - Monaco 1 - 2
Saint-Etienne - Nice 4 - 1
Paris SG - Nantes 2 - 0

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !