De magnitude 5,9 sur l'échelle de Richter :

Un puissant séisme touche à nouveau Porto Rico


Publié / Actualisé
Un puissant séisme de magnitude 5,9 a frappé samedi matin Porto Rico, le dernier d'une série de tremblements de terre ayant touché ces derniers jours l'île caribéenne, indique l'institut de géophysique américain (USGS).
Un puissant séisme de magnitude 5,9 a frappé samedi matin Porto Rico, le dernier d'une série de tremblements de terre ayant touché ces derniers jours l'île caribéenne, indique l'institut de géophysique américain (USGS).

Le séisme s'est produit à environ 13 kilomètres au sud-est de Guanica, dans le sud de ce territoire américain, à 08h54 heure locale (12h54 GMT) selon les premières données de l'USGS. "Il n'y a pas de menace importante de tsunami", affirme, de son côté, le centre d'alerte au tsunami. Après avoir initialement calculé une magnitude de 6, l'institut de géophysique américain a revu à la baisse son estimation, à 5,9.

Selon l'USGS, plusieurs séismes de magnitude moins élevée ont eu lieu avant et après ce tremblement de terre. Les autorités locales ont indiqué sur Twitter que des pannes de courant étaient intervenues dans certains endroits de l'île à la suite de ce séisme.

La gouverneure de ce territoire américain non incorporé aux Etats-Unis, Wanda Vasquez Garced, a assuré sur Twitter que les autorités travaillaient pour venir en aide aux personnes affectées dans le sud de l'île.

Porto Rico a été touchée par de nombreux séismes ces derniers jours. Un puissant tremblement de terre de magnitude 6,4 a fait de nombreux dégâts mardi, tuant au moins une personne et faisant plusieurs blessés.

Les autorités de l'île avaient décrété l'état d'urgence après ce séisme, au lendemain d'un autre tremblement de terre majeur, de magnitude 5,8. Deux ans après le passage d'ouragans destructeurs Maria et Irma, Porto Rico peine à se relever des dévastations subies.

Une étude, validée par les autorités portoricaines, estime à 3.000 le nombre de personnes tuées directement ou indirectement, les infrastructures de santé ayant été durablement mises hors service.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !