Pousuivi pour avoir abusé de nombreux enfants :

Procès Preynat: la justice rendra sa décision le 16 mars


Publié / Actualisé
Le tribunal correctionnel de Lyon rendra son jugement le 16 mars contre l'ex-prêtre Bernard Preynat, poursuivi pour avoir abusé de nombreux scouts de la région et dont le procès s'est achevé vendredi.
Le tribunal correctionnel de Lyon rendra son jugement le 16 mars contre l'ex-prêtre Bernard Preynat, poursuivi pour avoir abusé de nombreux scouts de la région et dont le procès s'est achevé vendredi.

La procureure Dominique Sauves a réclamé au moins huit ans de prison ferme à l'encontre du prévenu, aujourd'hui âgé de 74 ans. Une peine "tout à fait démesurée" aux yeux de l'avocat de la défense.

Assurant que l'ancien curé, défroqué l'été dernier à l'issue de son procès canonique, "a conscience du mal qu'il a fait", Me Frédéric Doyez a appelé le tribunal à prendre une décision qui le remette "dans la communauté des hommes, à une place qui est celle que l'on occupe quand on a 74 ans et qu'on est malade".

Les derniers mots de l'audience ont été pour le mis en cause qui a lu un texte à la barre. "Je suis venu devant le tribunal avec le désir d'être loyal dans la reconnaissance des agressions dont j'ai été l'auteur", celles qui ont pu être jugées et "toutes les autres" tombées sous le coup de la prescription, a dit Bernard Preynat. "Je n'ai pas menti. J'ai été sincère dans les réserves que j'ai exprimées" sur certaines accusations. "Ma demande de pardon, je la réitère du fond du coeur car je regrette sincèrement ma recherche de plaisir sexuel dans des gestes condamnables", a-t-il ajouté.

"Je m'excuse auprès des victimes, de leurs familles, des autres prêtres, du diocèse et de toute l'Église que j'ai salie par mes agissements", a poursuivi le prévenu en réaffirmant que "depuis 1991", il a été "fidèle à la promesse faite à Mgr Decourtray", l'archevêque de l'époque, en ne touchant plus aucun enfant.

Aucun fait n'a été retenu contre lui après cette date.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !