Les animaux aussi :

Hong Kong : un chien testé positif au coronavirus placé en quarantaine


Publié / Actualisé
Tous les animaux domestiques des personnes atteintes du coronavirus à Hong Kong seront placés en quarantaine pendant 14 jours, ont annoncé vendredi les, autorités après la découverte de traces du virus sur le chien d'une femme malade.
Tous les animaux domestiques des personnes atteintes du coronavirus à Hong Kong seront placés en quarantaine pendant 14 jours, ont annoncé vendredi les, autorités après la découverte de traces du virus sur le chien d'une femme malade.

Le canidé ne présente aucun symptôme de la maladie, a précisé le ministère hongkongais de l'Agriculture, des Pêches et de la Protection de l'environnement.

Mais "des échantillons prélevés dans les cavités nasales et orales ont été testées faiblement positifs au virus du Covid-19", a déclaré un porte-parole, qui n'a pas précisé ce qui avait initialement poussé les autorités à réaliser des tests sur l'animal.

Le chien a été récupéré mercredi au domicile de sa propriétaire, une sexagénaire qui avait la veille été testée positive et hospitalisée à l'isolement.

L'animal sera obervé de près et subira des examens supplémentaires pour déterminer s'il est infecté par le virus ou si les premiers tests positifs découlent d'une "contamination environnementale de la bouche et du museau du chien", a précisé le ministère.

Le chien sera placé en quarantaine dans un refuge dédié jusqu'à ce qu'il ne présente plus aucune trace du virus.

Il n'existe aucune preuve de ce que des animaux comme des chats ou des chiens peuvent attraper le virus, ou encore le transmettre aux êtres humains, mais le ministère a estimé que les animaux domestiques de personnes contaminées devaient désormais être placés pendant 14 jours en quarantaine.

Hong Kong dénombre 94 cas de coronavirus, selon un nouveau bilan annoncé vendredi, dont deux personnes décédées.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !