Grande-Bretagne :

A Londres, le touristique marché de Camden rouvre prudemment


Publié / Actualisé
Avec des commerçants "heureux" mais des clients qui se font encore désirer, le très touristique marché de Camden à Londres a rouvert prudemment ses portes lundi après deux mois et demi d'hibernation due à la pandémie de nouveau coronavirus.
Avec des commerçants "heureux" mais des clients qui se font encore désirer, le très touristique marché de Camden à Londres a rouvert prudemment ses portes lundi après deux mois et demi d'hibernation due à la pandémie de nouveau coronavirus.

"On est tellement contents et excités de rouvrir !" s'enthousiasme Alon Sharmir, propriétaire d'un restaurant de pita. Pour les deux prochaines semaines, le quadragénaire n'a "pas d'attente" particulière en termes de clients: "On sera heureux avec ce qui vient".

Heureusement, car à son ouverture lundi matin, le célèbre Camden Market était pratiquement désert, ses ruelles habituellement bondées de touristes arpentées seulement par les commerçants et le personnel de nettoyage ayant fort à faire avec cette nouvelle étape du déconfinement. "On dirait que le marché est en train de se réveiller", s'étonne John Jellesmark, un habitant du quartier.

Ce centre névralgique du tourisme londonien, fourmillant de stands de street food, magasins de vêtements et petites échoppes diverses, a complètement fermé ses portes depuis que le Premier ministre Boris Johnson a placé le pays sous confinement le 23 mars. Signes de cet arrêt brutal, des dizaines de chauffages extérieurs, incongrus par cette chaleur, peuplent encore ses ruelles, désormais rejoints par les distributeurs de gel hydroalcoolique.

Depuis, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 39.000 morts au Royaume-Uni, bilan le plus lourd en Europe. Au vu de la décrue de ces dernières semaines, les marchés en plein air ont pu rouvrir lundi en Angleterre. A Camden, seule une vingtaine d'échoppes ont réellement repris leurs activités, certains achevant leur nettoyage ou d'autres attendant la reprise des magasins en intérieur le 15 juin.

C'est le cas de Mario Warner, qui repeint sa devanture et forme ses salariés aux consignes de sécurité en attendant que sa boutique de vêtements puisse rouvrir. "On est impatient de revenir à une certaine normalité", explique-t-il, jovial. "Au moins, on commence à voir une lumière au bout du tunnel !"

- Retour des habitués -

A midi, les premiers curieux franchissent les portes du marché pour la pause déjeuner, attirés par les effluves de restaurant thaïlandais, falafels, barbecue et autres cuisines du monde. Jus de fruit à la main, Magdalena a découvert la réouverture par surprise pendant une promenade. "C'est vraiment encourageant de voir que les choses redémarrent progressivement", explique cette trentenaire du quartier. "J'en suis ravie!"

Proche d'une entrée du marché, le stand "Basta falafels" est l'un de ceux qui attire le plus les badauds. "On a couru toute la matinée !", explique le manager Stephan. "On voit beaucoup de visages familiers, des habitués venus nous soutenir pour la réouverture du marché", s'enthousiasme derrière son masque le jeune homme de 24 ans.

A deux pas de son restaurant de curry indonésien, John Knowles observe, un peu plus inquiet, les premiers clients. "Je pense qu'on ouvre trop rapidement, la population n'est pas prête".

Ce sexagénaire a malgré tout rouvert pour remercier les gérants du marché, qui se sont montrés "solidaires" en suspendant les loyers pendant le confinement. Mais aussi par nécessité financière, après être "passé d'environ 10.000 livres par semaines à un revenu de zéro".

Il apprécie malgré tout le visage temporaire du marché, sans touristes et "réorienté vers les Londoniens". "Il y a peut-être moins de monde", confirme Stephan, du stand de falafels. Mais dans ce marché qui abrite une statue en hommage à la chanteuse Amy Winehouse, morte en 2011 à 27 ans dans son domicile dans le quartier. "Mais l'atmosphère est restée la même, festive, avec beaucoup de musique", ajoute-t-il, pointant vers le premier musicien de rue revenu élire domicile dans le marché, "vous verrez de nouveau des esprits brillants et créatifs !"

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !