Pandémie :

Coronavirus: un demi-million de morts dans le monde


Publié / Actualisé
Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.
Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Un demi-million de morts -

Plus de 500.000 morts et 10 millions de cas: la pandémie de Covid-19 a désormais franchi ces deux seuils symboliques, alors que le nombre des décès recensés a doublé en un peu moins de deux mois (250.000 le 5 mai) et 50.000 décès supplémentaires ont été enregistrés ces dix derniers jours dans le monde.

La pandémie a fait au moins 501.847 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l'apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 11H00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 125.803 décès pour plus de 2,5 millions de cas. Suivent le Brésil avec 57.622 morts, le Royaume-Uni (43.550), l'Italie (34.738) et la France (29.778).

- "BoJo" veut un "New Deal" -

Le Premier ministre britannique Boris Johnson veut s'inspirer du président américain Franklin D. Roosevelt, l'initiateur du "New Deal" dans les années 1930, pour relancer l'économie du Royaume-Uni dont le Produit intérieur brut (PIB) devrait chuter de plus de 10% cette année, selon les prévisions du Fonds monétaire international (FMI).

"Je pense que c'est le moment pour une approche +Rooseveltienne+ au Royaume-Uni", a déclaré M. Johnson à Times Radio en référence à la politique de relance par la demande et l'intervention de l'Etat mise en place après la Grande Dépression des années 1930.

- Désinformation -

Les informations erronées sur le coronavirus diffusées par des médias russes et chinois font plus d?audience sur les réseaux sociaux en France et en Allemagne que les contenus de certains grands journaux, selon une étude de l'Oxford Internet Institute.

Dans leurs publications en français, allemand ou espagnol, ces médias ont "politisé le coronavirus en critiquant les démocraties occidentales, en faisant l'éloge de leurs pays d'origine et en promouvant des théories du complot sur les origines du virus", écrit l'institut.

Sur Twitter et Facebook, les articles francophones et germanophones partagés par des médias russes tels que RT ou Sputnik ont ainsi plus d'écho que ceux du quotidien Le Monde ou du magazine Der Spiegel, selon ce rapport. Sur ces deux réseaux sociaux, le contenu en français de Chine nouvelle fait pour sa part plus d'audience que Le Monde.

- L'Irlande rouvre ses pubs -

La bière peut de nouveau couler à flots dans les 7.000 pubs irlandais autorisés à rouvrir leurs portes lundi, après 15 semaines de fermeture, avec toutefois l'imposition de mesures de distanciation sociale. Les buveurs devront ainsi rester assis et ne pourront rester que 1h45 maximum sur place.

- Footballeurs contaminés -

Vingt joueurs de Major League Soccer ont été testés positifs au nouveau coronavirus, a annoncé la ligue nord-américaine de football (MLS), dont les équipes doivent reprendre la compétition à huis clos le 8 juillet en Floride après presque quatre mois d'interruption dus à la pandémie.
La Floride connaît une spectaculaire recrudescence de l'épidémie ces derniers jours. Outre le tournoi de reprise de la MLS, cet Etat du sud-est des Etats-Unis doit également accueillir la fin de la saison de la NBA à partir du 30 juillet.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !