Cyclisme :

Le Danois Fuglsang remporte le Tour de Lombardie, frayeur pour Evenepoel


Publié / Actualisé
Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) a remporté samedi à Côme (nord de l'Italie) la 114e édition du Tour de Lombardie, marquée par la très impressionnante chute du favori belge Remco Evenepoel.
Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) a remporté samedi à Côme (nord de l'Italie) la 114e édition du Tour de Lombardie, marquée par la très impressionnante chute du favori belge Remco Evenepoel.

Fuglsang (35 ans) est parti seul dans la dernière montée et a finalement devancé le Néo-Zélandais George Bennett (Jumbo-Visma) et le Russe Aleksandr Vlasov (Astana). Il s'agit du deuxième succès du Danois dans une grande classique après Liège-Bastogne-Liège en 2019.

Avant le final, la course a été marquée par la chute d'Evenepoel qui a basculé au-dessus d'un parapet, puis dans le vide alors que les coureurs de tête descendaient à grande vitesse après avoir gravi le terrible mur de Sormano.

Son équipe, Deceuninck-QuickStep, a confirmé que le jeune Belge (20 ans) était resté conscient. Il a été conduit en ambulance à l'hôpital Sant'Anna de Côme. Les premières informations concernant son état de santé sont rassurantes. La télévision publique italienne Rai évoque "des contusions à une jambe".

Des images prises par un photographe de l'AFP le montrent en effet conscient et grimaçant, sans blessures apparentes. Les images télévisées de la chute d'Evenepoel, très impressionnantes, montrent quant à elle son vélo se bloquer sur un décrochage du muret, après une erreur de trajectoire du coureur.

Evenepoel est passé ensuite au-dessus de son vélo, sa tête semblant toucher le muret du pont, et il est tombé en contrebas, d'une petite dizaine de mètres.

La descente se faisait à grande vitesse sous l'impulsion de Vincenzo Nibali et Evenepoel était au moment de sa chute très légèrement décroché.
 

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !