Cyclisme :

Tour de France: départ de 16e étape, dans les Alpes et au complet


Publié / Actualisé
Tous les feux sont au vert pour l'arrivée dans les Alpes : les coureurs du Tour de France sont remontés en selle mardi pour la 16e étape à la Tour-du-Pin, direction Villard-de-Lans, soulagés que la journée de repos n'ait révélé aucun cas positif de Covid-19 au sein des 22 équipes.
Tous les feux sont au vert pour l'arrivée dans les Alpes : les coureurs du Tour de France sont remontés en selle mardi pour la 16e étape à la Tour-du-Pin, direction Villard-de-Lans, soulagés que la journée de repos n'ait révélé aucun cas positif de Covid-19 au sein des 22 équipes.

Au signal de Christian Prudhomme, de retour dans la voiture de course N.1 après une période de quarantaine pour cause de positivité au coronavirus, 156 coureurs se sont lancés à 13h22 dans la chaleur sur les 164 kilomètres de la première étape d'un triptyque alpestre jusqu'à jeudi.

Les pentes pas assez sévères ni longues de ce premier jour alpin ne devraient pas offrir de bataille entre favoris, prompts à l'observation avant le moment de vérité de ce Tour de France mercredi: l'épouvantail qu'est le brutal col de la Loze.
"C'est une étape davantage dédiée aux baroudeurs qu'aux coureurs du classement général", confirme le directeur de course Thierry Gouvenou. "Surtout au vu du menu du lendemain..."

La moyenne montagne de la Chartreuse et du Vercors mardi est sans doute aussi l'avant-dernier terrain d'expression pour les attaquants avec l'étape vers La Roche-sur-Foron jeudi. La lutte pour prendre l'échappée risque donc d'être âpre dès le début de course.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !