[LIVE] Le préfet de La Réunion ne veut pas d'un reconfinement comme en Métropole :

Jean Castex annonce l'obligation du port du masque à l'école à partir de six ans


Publié / Actualisé
Le Premier ministre Jean Castex doit mettre en musique jeudi devant le Parlement et la presse le reconfinement de la France décidé par le président Emmanuel Macron afin d'endiguer la seconde vague de l'épidémie de Covid-19, "sans doute plus meurtrière" que la première. Des précisions doivent être données par Jean Castex à 21h30 heure de La Réunion ce jeudi soir. A La Réunion, le préfet plaide pour une différence de traitement et un reconfinement différent de celui de la Métropole. Suivez notre live
Le Premier ministre Jean Castex doit mettre en musique jeudi devant le Parlement et la presse le reconfinement de la France décidé par le président Emmanuel Macron afin d'endiguer la seconde vague de l'épidémie de Covid-19, "sans doute plus meurtrière" que la première. Des précisions doivent être données par Jean Castex à 21h30 heure de La Réunion ce jeudi soir. A La Réunion, le préfet plaide pour une différence de traitement et un reconfinement différent de celui de la Métropole. Suivez notre live
  • IPR

    L'Université de La Réunion active dès vendredi matin la phase de vigilance renforcée

    L'Université de La Réunion, active dès vendredi 30 octobre au matin la phase de vigilance Covid-19 renforcée. Des tests antigéniques seront proposés sur plusieurs sites de l'établissement, dès la semaine prochaine ; les brigades mobiles "anti COVID19" sont à nouveau déployées sur les sites de l'établissement. Celles-ci contribuent à une meilleure pédagogie autour du port  du masque et des gestes barrière à respecter ; le comité, cellule de crise s'appuyant sur les personnes ressources de l'université, est réactivé.

    Tous les détails sont à retrouver ici

  • IPR

    "J'ai décidé que La Réunion ne sera pas confinée ce soir" annonce Jacques Billant

    Il n'a cependant pas exclu un durcissement des mesures actuelles pour faire face à la légère dégradation de la situation sanitaire de l'île. Plus d'informations ici

  • IPR

     L'Assemblée nationale vote en faveur des nouvelles mesures

    Sur 433 votants, on comptabilise :

    • Pour : 399

    • Contre : 27 

    • Abstentions : 7

  • IPR

    Programme inchangé pour le moment à Air Austral

    "Pour faire suite à l'allocution du Président de La République survenue hier, mercredi 28 octobre 2020, Air Austral est dans l'attente de précisions du Premier Ministre et des Préfets de La Réunion et de Mayotte, qui devraient être communiquées d'ici à ce vendredi 30 octobre 2020.  C'est à ce moment que nous pourrons vous donner plus de précisions sur la possible application de mesures sur notre activité.  A ce stade notre programme des vols reste inchangé."

  • IPR

    Air France conserve aussi les vols du week-end

    "Informations suite aux nouvelles annonces présidentielles relatives aux mesures de confinement :

    - Tous les vols Air France prévus ce week-end seront assurés normalement afin de permettre les retours de vacances depuis la France et l’étranger.

    - À ce stade, il est trop tôt pour évaluer l'impact de ces nouvelles mesures sur notre programme de vols au-delà de cette période. -

    Air France a mis en place des mesures commerciales pour assurer à ses clients une totale flexibilité et leur permettre d'annuler ou de reporter sans frais leurs voyages prévus jusqu'au 31 mars 2021."

  • IPR

    Reconfinement : "les forains et les métiers de l'évenementiel se sont mobilisés"

    Devant la crainte d'un reconfinement national, la FFAC, les forains et les métiers de l'évenementiel se sont mobilisés. Réunis à la CCIR et avec le soutien de son Président M. Ibrahim PATEL, une conférence de presse fût organisée pour affirmer notre refus d'un confinement généralisé qui aurait des conséquences catastrophiques pour les artisans,commerçants et indépendants de la Réunion.

    La tribune libre de la FFAC Réunion ici.

  • IPR

    French Bee maintient son programme de vols jusqu'à dimanche inclus

    "Informations passagers : A ce jour notre programme des vols est maintenu jusqu'à dimanche inclus. Nous attendons davantage de précisions de la part du Premier Ministre et des autorités locales à La Réunion et en Polynésie Française, elles devraient être communiquées d'ici à ce week-end. Si notre programme de vols est amené à évoluer et que cela impacte votre voyage, vous serez contacté par SMS ou email" informe la compagnie aérienne French Bee sur sa page Facebook.

     

    Informations passagers : A ce jour notre programme des vols est maintenu jusqu'à dimanche inclus. Nous attendons...

    Publiée par French bee sur Jeudi 29 octobre 2020

     

  • IPR

    Jean-Hugues Ratenon satisfait de l'adaption pour les territoires d'Outre-mer

    "Dans son allocution hier soir, le Président, à clairement annoncer "un confinement national avec des adaptation pour les seuls territoires d’outre-mer", nous ne pouvons qu’être satisfait.

    D’autant, que les acteurs économiques qui se sont réunis hier, autour du Président de la chambre des commerces et de l’industrie de la Réunion Mr Patel, ont alerté sur les conséquences que pourrait entraîner un reconfinement à la Réunion.

    Moi-même, hier en début de journée, j’ai plaidé auprès du Ministre des outre-mer, pour une différenciation pour les Outre-Mer. Par retour de message, ils m’ont informé qu’il allait agir dans ce sens auprès du conseil des ministres."

    Retrouvez sa réaction dans son intégralité ici

  • IPR

    Le port du masque devient obligatoire à l'école pour les enfants du primaire dès l'âge de six ans

    Jean Castex l'a annoncé ce jeudi devant l'Assemblée nationale

  • IPR

    Jean Castex détaille les mesures prises devant les députés, qui doivent voter aujourd'hui pour leur mise en place :

  • IPR

    Reconfinement : la remise du Pri Daniel Honoré annulée

    En anticipation aux annonces du gouvernement qui seront faites ce jeudi soir 29 octobre 2020, les annulations d'événements s'enchaînent à La Réunion. Si la Métropole sera officiellement reconfinée ce jeudi à minuit, les modalités pour l'île ne sont pas encore connues.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    "J'ai toujours défendu un modèle réunionnais" déclare Ericka Bareigts

    La maire de Saint-Denis est au Salon de l'emploi à la Nordev ce matin

  • IPR

    Olivier Hoarau : "je demande que les tests à J+4 soient obligatoires pour les voyageurs"

    Au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron sur les nouvelles dispositions de lutte contre le coronavirus, le maire du Port Olivier Hoarau se réjouit, ce jeudi 29 octobre 2020, que le confinement décidé par le chef de l'Etat fasse l'objet d'adaptations pour les territoires d'Outre-mer. Il regrette toutefois que ces précisions n'aient pas été apportées directement par le président de la République. Olivier Hoarau préconise par ailleurs une obligation des tests de dépistage à J+4 pour les voyageurs arrivant à La Réunion et que le secteur de l'hôtellerie/restauration soit épargné par les nouvelles mesures.

    Retrouvez sa réaction dans son intégralité ici

  • IPR

    Des sanctions envisagées si le télétravail est possible mais n'est pas appliqué.

    Toujours sur RTL, Gabriel Attal a indiqué que le télétravail était "la règle".

    "En mars dernier non plus, on n'avait pas fait de loi. Mais le télétravail est la règle. Toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées le seront. Il y aura des contrôles par l'inspection du travail et des sanctions si le télétravail est possible et n’est pas appliqué".

    Encore une fois, on ne sait pas si les territoires Outre-mer, et notamment La Réunion, sont également soumis à ces règles.

  • IPR

    Marchés, parcs et jardins ouverts

    Invité de RTL, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé : "les parcs et jardins resteront ouverts durant le confinement". Les marchés devraient eux aussi restés ouverts.

    A savoir que l'on ne sait toujours pas si La Réunion est concernée par le reconfinement, en tout cas dans sa version métropolitaine.

  • IPR

    Ericka Bareigts : "Pour une stratégie réunionnaise de lutte contre la Covid-19"

    Dès mars 2020, la maire de Saint-Denis, alors députée, s'est battue pour l'application d'une stratégie réunionnaise de lutte contre la COVID 19. Dès le 12 août 2020, la ville de Saint-Denis a du faire face aux premiers gros clusters réunionnais contre lesquels elle a mené une lutte active. Le pic a été atteint avec un maximum de 116 nouveaux cas par jour début septembre et un taux d'incidence de 225,1.

    Lire sa tribune ici.

  • IPR

    Cyrille Melchior "appelle les Réunionnais à être solidaires et exemplaires pour éviter un reconfinement à La Réunion"

    "Les chiffres le démontrent, la situation à La Réunion est différente de celle de la métropole. Malgré tout, nous devons rester encore plus vigilants. J'appelle tous les Réunionnais à être exemplaires en continuant nos efforts et à rester solidaires, en respectant les consignes sanitaires, en limitant les regroupements, en gardant les distanciations sociales, en appliquant les gestes barrière et en portant le masque. Le reconfinement sur le modèle de la métropole n’est pas nécessaire à ce stade à La Réunion. Le Département reste mobilisé pour accompagner les publics les plus vulnérables."

    Sa tribune libre à lire par ici.

  • IPR

    L'Europe, "débordée" par le virus, se reconfine ou se barricade

    Reconfinement général dès vendredi en France, durcissement imminent en Allemagne et Belgique: l'Europe, "surprise" et "débordée" par la violence de la deuxième vague de coronavirus, s'attend à un mois de novembre très difficile et multiplie les décisions-choc.

    Plus d'infos sur ce lien.

  • IPR

    Le préfet de La Réunion ne veut pas d'un reconfinement comme en Métropole

    Suite aux annonces d'Emmanuel Macron, sur un reconfinement national mis en place dès ce vendredi, la préfecture réagit. Selon le préfet, "il n'apparaît pas nécessaire au vu de la situation épidémique d'imposer à La Réunion la mesure de reconfinement telle qu'elle sera appliquée en Métropole".

    La préfecture s'exprimera dès ce vendredi 30 octobre en fin d'après-midi pour donner plus de détails sur l'application des nouvelles mesures à La Réunion.

    Le communiqué de la préfecture est à lire dans son intégralité ici.

  • IPR

    Les réactions à La Réunion

    Les réactions commencent à pleuvoir à La Réunion suite aux annonces d'Emmanuel Macron.

    Retrouvez-les ici.

  • IPR

    Les commerces et services essentiels épargnés, les autres durement touchés

    Les commerces considérés comme non essentiels devront fermer leurs portes à partir de ce vendredi 30 octobre, en raison du reconfinement annoncé ce mercredi, par Emmanuel Macron.

    Beaucoup de commerces et services, déjà contraints de baisser le rideau au mois de mars dernier, espéraient être exemptés de ce reconfinement. À leur grand dam, le reconfinement total a de nouveau été retenu. Le chef de l'Etat a toutefois indiqué qu'il souhaitait "un juste équilibre" entre le maintien du système de santé et celui de l'activité économique.

    Pour rester ouvert, il faut donc être un secteur essentiel à la vie de la nation. Sont concernés le secteur agroalimentaire, les commerces alimentaires, les grandes surfaces, les pharmacies, les banques, les stations-service et les secteurs de la distribution d'eau ou encore de journaux. Les secteurs de l'industrie, de l'agriculture ou encore du BTP, qui n'accueillent pas de public, pourront continuer leurs activités.

    Plus de détails par ici.

  • IPR

    La France de nouveau confinée ce vendredi, avec des adaptations pour les Outre-mer

    Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi 28 octobre 2020 le retour du confinement sur tout le territoire national à partir de vendredi, dès minuit, pour au moins un mois, mais sans fermer les établissements scolaires. Les territoires ultra-marins bénéficieront d'adaptations, sans que l'on n'en connaisse les détails pour le moment.

    Une nouvelle conférence de presse, tenue par le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran, est prévue ce jeudi soir à 21h30 (heure de La Réunion) pour apporter toutes les précisions nécessaires. (Photo AFP)

    Retrouvez toutes les annonces du Président sur notre article dédié.

  • IPR

    Bonjour

    Nous ouvrons ce live pour suivre la dernière journée avant le reconfinement d'un mois prévu en France

    Suivez nous en direct toute la journée

A propos

Préparation avant le reconfinement

Le Premier ministre s'exprimera jeudi pour détailler les annonces faites par le président mercredi soir, d'abord devant l'Assemblée nationale puis devant le Sénat l'après-midi, où les nouvelles mesures liées au confinement seront soumises à un vote des parlementaires, avant une conférence de presse prévue à 18H30.

Le chef de l'Etat a annoncé, lors d'une allocution télévisée, qu'à partir de vendredi, un "confinement" sur "tout le territoire national" serait de nouveau en vigueur pour endiguer l'épidémie de Covid-19, dont la première vague avait fait plus de 30.000 morts au printemps.

Jusqu'au 1er décembre "a minima", "vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses essentielles ou prendre l'air à proximité de votre domicile", a-t-il détaillé en annonçant le retour de l'attestation. Avec toutefois trois changements majeurs par rapport au confinement du printemps: les écoles, collèges et lycées resteront ouverts, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités". A l'université, les cours en ligne seront privilégiés.

- Détails devant la presse à 21h30 heure de La Réunion -

Jean Castex se présentera jeudi devant les parlementaires afin de soumettre ces nouvelles dispositions au vote, même si celui-ci n'aura pas de valeur contraignante pour le gouvernement.
Après avoir développé les mesures prises devant députés et sénateurs, le Premier ministre précisera devant la presse les modalités de ce nouveau dispositif restrictif mis en place par l'exécutif, qui sera réévalué "tous les 15 jours".

La population avait déjà été confinée pendant 55 jours, au printemps, avec de sévères restrictions des déplacements et la fermeture des établissements scolaires, des commerces non essentiels et des frontières.

M. Castex devra faire face aux réactions venant de tous bords, qui n'ont pas manqué d'affluer à la suite des annonces faites par Emmanuel Macron. Pour Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, "ce reconfinement va coûter au pays entre 50 et 75 milliards d?euros de PIB et provoquer des dégâts économiques et humains considérables."

Le "patron des patrons" estime que "ce n'est pas dans les commerces que se fait la contamination mais dans la sphère privée et pourtant ce sont eux qui sont pénalisés. Je comprends leur désarroi et leur colère."

Restés ouverts ces dernières semaines malgré le couvre-feu, les bars et restaurants devront eux baisser rideau à partir de jeudi minuit, et déplorent d'être "montrés du doigt" par la voix de Roland Héguy, président de l'Union des métiers des industries de l'hôtellerie), le principal syndicat de l'hôtellerie.

"On a l'impression que ce sont nous qui propageons l'épidémie", explique-t-il à l'AFP. "A partir de ce week-end des milliers de commerçants n'auront plus un euro de recette mais toujours des charges fixes. 30% de nos entreprises risquent de ne pas survivre."

- Les compétitions sportives autorisées -

Pour le reste de la population, le travail "pourra continuer" pendant le confinement: "Vous pourrez sortir pour travailler", a assuré le président, mais "partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé".

"Quoi que nous fassions, près de 9.000 patients seront en réanimation à la mi-novembre, soit la quasi-totalité des capacités françaises", a prévenu M. Macron, faisant écho aux fortes inquiétudes exprimées par les experts ces dernières semaines. Les capacités de réanimation seront portées à 10.000 lits, soit un doublement du nombre initial.

Le nombre de patients s'y élevait mercredi à 3.036, soit plus de la moitié des 5.800 lits de réa disponibles dans toute la France. De premières précisions ont été apportées dans la nuit de mercredi à jeudi par la ministre déléguée aux Sports devant l'Assemblée nationale, où elle a annoncé que les compétitions sportives professionnelles pourraient continuer pendant cette nouvelle période de confinement.

"Les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels pourront continuer à s'entraîner. Et ils pourront aussi continuer à faire des compétitions puisque les déplacements pour raisons professionnelles sont autorisés", a souligné Mme Maracineanu.

Si le reconfinement est prévu sur tout le territoire national, des "adaptations" sont toutefois prévues pour les Outre-mer, d'après les propos d'Emmanuel Macron. Elles devraient également être précisées jeudi par le gouvernement.

AFP

   

4 Commentaire(s)

Dominique, Posté
Le port du masque OBLIGATOIRE pour les petits de 6 ans !!! rien ne vous choque, là ?le cerveau d'un enfant à besoin d'oxigène pour se développer ; et respirer des gaz carbonique est TRES MAUVAIS pour tous ! vous imaginez les dégats ?? au secours ! mais qui nous viendra en aide ....
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Prudence, prudence ....
ici, les gens tombent comme des mouches.
nous restons en métropole avec nos maux, nous reviendrons sur l'île intense quand le ciel sera plus clément.
Julien974, Posté
La bonne info que l'on ne nous avait pas donné c est ce taux d incidence de 225 début septembre ... pour le reste nous sommes pris pour des abrutis des Îles ..... nombre de voyageurs font de faux tests sans aucunes vérifications ni des autorités compétentes ni des compagnies aériennes .....des enfants sont aux manettes à la Reunion et pas les plus futés a priori ....
MARTIAL, Posté
LES REUNIONNAIS DOIVENT ETRE EXEMPLAIRES COME HIER AU LECLERC QUI VIENT D OUVRIR