Otage - L'épouse de F. Collomp reçue par le ministre des Affaires étrangères :

Laurent Fabius donne à Anne-Marie Collomp des preuves de vie de son mari


Publié / Actualisé
L'épouse de Francis Collomp, Anne-Marie Collomp, la soeur et le frère de cette dernière, Gilda Marbois et Jean-Paul Bréda, ont été reçus à Paris par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, ce jeudi 23 mai 2013 à 12 heures (10 heures, heure de Paris). "Nous avons eu des preuves de vie récentes de Francis" a déclaré devant la presse Gilda Marbois à la sortie de l'entrevue avec le chef de la diplomatie française. Ces preuves de vie remontent au 17 avril dernier. Le chef de la diplomatie française a aussi annoncé à la famille que Francis Collomp se trouve toujours au Nigéria, le pays où il a été enlevé le 19 décembre 2012 par le groupe islamiste Ansaru. Interrogée par Imaz Press Réunion peu de temps après la rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, Anne-Marie Collomp a souligné "tout s'est bien passé avec le ministre, je suis rassurée".
L'épouse de Francis Collomp, Anne-Marie Collomp, la soeur et le frère de cette dernière, Gilda Marbois et Jean-Paul Bréda, ont été reçus à Paris par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, ce jeudi 23 mai 2013 à 12 heures (10 heures, heure de Paris). "Nous avons eu des preuves de vie récentes de Francis" a déclaré devant la presse Gilda Marbois à la sortie de l'entrevue avec le chef de la diplomatie française. Ces preuves de vie remontent au 17 avril dernier. Le chef de la diplomatie française a aussi annoncé à la famille que Francis Collomp se trouve toujours au Nigéria, le pays où il a été enlevé le 19 décembre 2012 par le groupe islamiste Ansaru. Interrogée par Imaz Press Réunion peu de temps après la rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, Anne-Marie Collomp a souligné "tout s'est bien passé avec le ministre, je suis rassurée".

"On ressort de là vraiment rassurée" a pour sa part souligné Gilda Marbois devant les journalistes à Paris. Questionné pour savoir si l'ingénieur français semblait en bonne santé, elle a répondu "oui, il a l'air en meilleure santé que l'autre fois". Elle fait allusion à une vidéo tournée par les ravisseurs une dizaine de jours après l'enlèvement et montrée, à La Réunion, à  Anne Marie Collomp le 25 février dernier.

La belle-soeur  de l'ingénieur français s'est par ailleurs montrée optimiste quant à l'accès de Francis Collomp à des médicaments indispensables à sa santé, rapporte outre-mer 1ere radio. "Il va recevoir ses médicaments dans peu de temps" a noté Gilda Marbois. Francis Collomp, enlevé il y a 155 jours, est un malade cardiaque qui a besoin de ses médicaments au quotidien.

"Dans un contexte sécuritaire dégradé dans le nord du Nigéria, tout est fait, en étroite collaboration avec les autorités nigérianes et avec la plus grande détermination et responsabilité, pour qu'il puisse vite retrouver sa famille", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Philippe Lalliot, à l'issue de l'entretien.

Anne-Marie Collomp, Gilda Marbois et Jean-Paul Bréda doivent déjeuner avec Didier Le Bret, directeur du centre de crise du ministère des Affaires étrangères. C'est lui qui, le 25 février 2013 à la préfecture à Saint-Denis, avait remis à la femme de l'ingénieur français une vidéo montrant son mari.

A noter qu'Anne-Marie Collomp, sa sœur et son frère ont rencontré ce mercredi Cyril Moulin-Fournier qui avait été enlevé dans le nord du Cameroun, le 19 février 2013 par le groupe islamiste Boko Haram. La famille avait été libérée le 19 avril 2013. "La rencontre avec Cyril Moulin-Fournier a eu lieu dans un climat de grande émotion. Il nous a apporté son soutien, il nous a dit qu'il allait prier pour Francis et pour nous" rapporte Gilda Marbois. Pour sa part, interviewée par Europe 1 ce mercredi, Anne Marie Collomp s'est dite favorable au versement d'une rançon par l'État français afin que les ravisseurs libèrent son mari.

Pour rappel, Francis Collomp a été enlevé le mercredi 19 décembre 2012, le jour de son anniversaire à Rimi, à 25 km de l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigéria. Le rapt a été revendiqué par le groupe islamiste Ansaru, qui a justifié l'enlèvement par "la position du gouvernement français et des Français contre l'islam et les musulmans".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...