Nigéria - 245 jours de captivité pour Francis Collomp :

G. Marbois : "ma soeur est une femme meurtrie"


Publié / Actualisé
Ce mercredi 21 août 2013, cela fait maintenant 245 jours que Francis Collomp, un ingénieur français résidant au Port, a été enlevé au Nigéria. 245 jours que son épouse Anne-Marie Collomp, et sa belle famille réunionnaise, vivent dans l'angoisse. "Nous n'avons pas de nouvelles. Ma soeur est une femme meurtrie dans son corps, sa chair et son âme ", affirme Gilda Marbois, belle-soeur de Francis Collomp. Pour rappel, un pique-nique en soutien à l'otage français sera organisé le 15 septembre prochain au jardin de l'État à Saint-Denis. (photo archives)
Ce mercredi 21 août 2013, cela fait maintenant 245 jours que Francis Collomp, un ingénieur français résidant au Port, a été enlevé au Nigéria. 245 jours que son épouse Anne-Marie Collomp, et sa belle famille réunionnaise, vivent dans l'angoisse. "Nous n'avons pas de nouvelles. Ma soeur est une femme meurtrie dans son corps, sa chair et son âme ", affirme Gilda Marbois, belle-soeur de Francis Collomp. Pour rappel, un pique-nique en soutien à l'otage français sera organisé le 15 septembre prochain au jardin de l'État à Saint-Denis. (photo archives)

La dernière preuve de vie de Francis Collomp remonte au 17 avril dernier, date d'une vidéo que Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a montré le 23 mai à Paris à Anne-Marie Collomp, Gilda Marbois et Jean-Paul Bréda, belle soeur et beau-frère de l'otage. L'ingénieur français apparaissait très affaibli. Depuis son épouse et sa belle-famille réunionnaise n’ont plus de nouvelles de lui. "Le Quai d’Orsay ne nous pas appelé. J’imagine qu’ils n’ont rien de nouveau", explique Gilda Marbois.

Cette dernière confie alors que sa sœur est "dans un tel état". "Anne-Marie ne va pas bien du tout. Elle prend tout dans la gueule. Elle n’a rien demandé de tout cela", souligne Gilda Marbois.

Aussi, pour montrer à l’épouse de Francis Collomp "qu’elle n’est pas seule" et pour réclamer la libération de l’ingénieur français, ses proches organise le 15 septembre prochain un "pique-nique de partage" au jardin de l’État à Saint-Denis. Il s’agira, selon Gilda Marbois, de sensibiliser sur la situation de Francis Collomp mais aussi de sa famille. "Les gens ne connaissent pas la souffrance dans laquelle vit Anne-Marie", précise-t-elle.

À noter que le 20 juin dernier, Anne-Marie Collomp s'était adressée pour la première fois aux ravisseurs de l'ingénieur par le biais de Radio France Internationale (RFI). " Je aussi dit à Francis : je t'aime, je ne t'abandonne pas, je te demande de tenir le coup", raconte la compagne de l'otage français.

Pour rappel, Francis Collomp a été enlevé le mercredi 19 décembre 2012 dans le nord du Nigéria. Le rapt a été revendiqué par le groupe islamiste Ansaru, qui a justifié l'enlèvement par "la position du gouvernement français et des Français contre l'islam et les musulmans".

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Laetitia, Posté
Bonjour, une pétition a été déposée en soutien à Francis Collomp et à ses proches !
http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/soutien-francis-collomp/9932
signons la pour leur apporter notre soutien !
RIPOSTE, Posté
Courage !