Nigéria - 270 jours de captivité pour l'ingénieur français (actualisé à 12h10) :

Saint-Denis: un pique-nique et une marche pour la libération de Francis Collomp


Publié / Actualisé
Ce dimanche 15 septembre 2013, la belle-famille et les proches de Francis Collomp, enlevé au Nigéria le 19 décembre 2012, se mobilisent à nouveau. Ils organisent un pique-nique pour sa libération, mais aussi celle des autres otages dans le monde, au Jardin de l'État à Saint-Denis. "Nous voulons aussi montrer à ma soeur Anne-Marie qu'elle n'est pas seule", affirme Gilda Marbois, belle-soeur de l'ingénieur français. Des dizaines de personnes ont répondu à l'appel à la "solidarité des Réunionnais. Par ailleurs, à 9 heures 20, une dizaine de personnes a pris le départ d'une marche de soutien entre le Barachois et le Jardin de l'État en passant par l'aéroport Roland Garros.
Ce dimanche 15 septembre 2013, la belle-famille et les proches de Francis Collomp, enlevé au Nigéria le 19 décembre 2012, se mobilisent à nouveau. Ils organisent un pique-nique pour sa libération, mais aussi celle des autres otages dans le monde, au Jardin de l'État à Saint-Denis. "Nous voulons aussi montrer à ma soeur Anne-Marie qu'elle n'est pas seule", affirme Gilda Marbois, belle-soeur de l'ingénieur français. Des dizaines de personnes ont répondu à l'appel à la "solidarité des Réunionnais. Par ailleurs, à 9 heures 20, une dizaine de personnes a pris le départ d'une marche de soutien entre le Barachois et le Jardin de l'État en passant par l'aéroport Roland Garros.

C’est pour ne pas oublier Francis Collomp mais aussi tous les autres otages dans le monde que sa belle-famille réunionnaise et ses proches organisent ce pique-nique de "partage" au jardin de l’État. Un pique-nique qui s’adresse également à tous ceux qui veulent soutenir Anne-Marie Collomp, épouse de l’ingénieur français, selon Gilda Marbois.

Son souhait : que sa sœur "regagne son domicile, en étant heureuse, et en disant qu’elle ne plus seule et que les Réunionnais sont solidaires". "Je veux que ce soient ses propres mots. Notre but, à travers ce pique-nique, est surtout qu’elle se sente aidée et que cela la renforce dans son combat", souligne Gilda Marbois. "Anne-Marie n’a aucune indication sur l’endroit où se trouve son mari, ni le moyen de savoir s’il va bien. Il y a des jours, où elle est complètement perdue", ajoute-t-elle.

La belle-sœur de Francis Collomp a également lancé  un appel à la mobilisation des politiques, tous bords confondus. Le groupe interreligieux était présent et a prié pour la paix dans le monde.  

En parallèle à ce pique-nique, une marche, organisée par une amie d'Anne-Marie Collomp, aura lieu également à partir de 9 heures du Barachois jusqu'au jardin de l'État, en passant par l’aéroport Roland Garros (Sainte-Marie) "car c'est là qu'arrivera Francis lorsqu'il sera libéré" explique la famille. Une dizaine de persones dont Carmen Allié, la militante associative, et le marathonien Jean-Louis Prianon, ont participé à cette marche.

Pour rappel, Francis Collomp a été enlevé le mercredi 19 décembre 2012 dans le nord du Nigéria. Le rapt a été revendiqué par le groupe islamiste Ansaru, qui a justifié l'enlèvement par "la position du gouvernement français et des Français contre l'islam et les musulmans".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)