Nigéria - 283 jours de captivité pour l'ingénieur français :

Le groupe islamiste Ansaru diffuse une vidéo de Francis Collomp


Publié / Actualisé
Une vidéo de l'otage français Francis Collomp, enlevé au Nigéria le 19 décembre dernier, a été diffusée par le groupe islamiste Ansaru, selon une information du réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE, reprise par le Monde. L'homme y lit un texte en anglais. Derrière lui se tient un homme portant une arme, précise le journal.
Une vidéo de l'otage français Francis Collomp, enlevé au Nigéria le 19 décembre dernier, a été diffusée par le groupe islamiste Ansaru, selon une information du réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE, reprise par le Monde. L'homme y lit un texte en anglais. Derrière lui se tient un homme portant une arme, précise le journal.

Dans la vidéo postée sur internet ce vendredi, Francis Collomp se présente comme étant un ingénieur de la société française Vergnet "enlevé à Rimi, dans l’Etat de Katsina le 19 décembre 2012 jusqu’à aujourd’hui, le 25 septembre 2013", indique l'AFP. L'homme, barbu, porte un tee-shirt blanc. Si certaines parties de sa brève déclaration ne sont pas claires, il appelle notamment les gouvernements français et nigérian à ouvrir des négociations en vue de sa libération, note l'AFP.

La dernière preuve de vie de l'ingénieur français remonte au 17 avril dernier, date d'une vidéo que Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a montré le 23 mai à Paris à Anne-Marie Collomp, l'épouse,  Gilda Marbois et Jean-Paul Bréda, belle soeur et beau-frère de l'otage. L'homme apparaissait très affaibli.

Depuis son épouse et sa belle-famille réunionnaise n'ont plus de nouvelles de lui, accentuant de jour en jour leur angoisse. "Ma soeur est une femme meurtrie dans son corps, sa chair et son âme. Elle est sans cesse à la recherche d’informations, surtout sur internet. C’est devenu une obsession. Mais comment lui dire de ne pas penser à ça ? ", affirmait d'ailleurs Gilda Marbois.

Rappelons que depuis son enlèvement, la belle-famille et les proches de Francis Collomp ne cessent de se mobiliser pour réclamer sa libération. Le dimanche 15 septembre 2013, un pique-nique pour sa libération, mais aussi celle des autres otages dans le monde, était d'ailleurs organisé au Jardin de l'État à Saint-Denis.

Cela fait 283 jours ce vendredi que Francis Collomp est retenu en otage dans le nord du Nigéria. Le rapt a été revendiqué par le groupe islamiste Ansaru, qui a justifié l'enlèvement par "la position du gouvernement français et des Français contre l'islam et les musulmans".

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !