Trois jours après son évasion au Nigéria :

Francis Collomp de nouveau débriefé par la DGSE ce mercredi


Publié / Actualisé
Trois jours après son évasion au Nigéria, Francis Collomp a de nouveau rencontré les agents de la DGSE ce mercredi 20 novembre 2013, pour poursuivre son débriefing. Peu à peu, la vie normale reprend son cours pour l'ex-otage du groupe islamiste Ansaru, qui a retrouvé son épouse réunionnaise Anne-Marie et plusieurs de ses proches ce mardi à Paris.
Trois jours après son évasion au Nigéria, Francis Collomp a de nouveau rencontré les agents de la DGSE ce mercredi 20 novembre 2013, pour poursuivre son débriefing. Peu à peu, la vie normale reprend son cours pour l'ex-otage du groupe islamiste Ansaru, qui a retrouvé son épouse réunionnaise Anne-Marie et plusieurs de ses proches ce mardi à Paris.

Ce mercredi matin, des agents du Quai d’Orsay sont venus chercher Francis Collomp à son hôtel parisien afin de lui poser de nouvelles questions sur ses conditions de détention, afin d’obtenir plus d’information sur ses ravisseurs.

L’ingénieur spécialisé dans les éoliennes a retrouvé ce mardi son épouse Anne-Marie Collomp et une partie de ses proches avec une très grande émotion, en attendant de reprendre le chemin de La Réunion dans les prochains jours. Au Port, où résident, les Collomp, un comité d’accueil se prépare et l’attend pour décrocher son portrait de la façade de la mairie.

Avec Mahdia Benhamla, de Paris, pour www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !