Le président s'est exprimé à son arrivée à Pierrefonds :

Les premières annonces de François Hollande


Publié / Actualisé
À peine arrivé sur le sol réunionnais ce jeudi matin 21 août 2014, le président de la République s'est exprimé devant la presse à l'aéroport de Pierrefonds. Ses premiers mots ont été consacrés à l'emploi et au fameux "pacte de responsabilité" qui sera "adapté avec des modalités différentes dans les Outre-mer", a indiqué François Hollande. Le chef de l'Etat a balayé de nombreux autres sujets, dont les quotas sucriers, la crise requin ou encore la réforme territoriale.
À peine arrivé sur le sol réunionnais ce jeudi matin 21 août 2014, le président de la République s'est exprimé devant la presse à l'aéroport de Pierrefonds. Ses premiers mots ont été consacrés à l'emploi et au fameux "pacte de responsabilité" qui sera "adapté avec des modalités différentes dans les Outre-mer", a indiqué François Hollande. Le chef de l'Etat a balayé de nombreux autres sujets, dont les quotas sucriers, la crise requin ou encore la réforme territoriale.
  • Pacte de responsabilité et emploi

"Il faut appliquer le pacte de responsabilité pour soutenir les entreprises. J’ai décidé de l’adapter ainsi que le CICE avec des taux et des modalités plus favorables pour les Outre-mer. Le mode de financement des emplois d’avenir sera plus favorable et les défiscalisations seront préservées voire améliorées."

"On doit en faire davantage sur le travail, qui est une aspiration très forte ici à La Réunion, comme partout ailleurs. Des mesures seront prises pour assouplir, libéraliser, faire sauter un certain nombre de verrous dans un certain nombre de secteurs, professions réglementées ou autres."

"Il y aura une grande réforme de l'impôt sur le revenu pour que ceux qui payent peu d'impôts n'en payent plus, et que ceux qui pourraient risquer d'en payer n'en paye pas."

"Autre grande réforme, la prime pour l'emploi et le RSA activité seront fusionnés pour que ces prestations soient plus utiles et plus élevées."

"Il y aura plusieurs mesures pour La Réunion, je vais les égrenner tout au long de la journée."

  • Quotas sucriers

"La fin des quotas sucrier peut menacer la filière. Je vais donner des garanties que l’Etat et l’Europe pérenniseront la filière ici La Réunion, par des moyens publics, par une aide de l'Etat et de l'Europe ce qui n'empêchera pas des investissements qui devront être faits par les propriétaires et les exploitants. Nous allons faire une convention sur la canne particulièrement originale pour permettre à cette filière d'avoir un bel avenir."

  • Crise requin

"Il y a un plan que vous connaissez, de prévention, d'information, de captures. C’est dans l’intérêt de La Réunion. Je sais qu'il y a une pression pour la préservation des espèces, nous connaissons ce sujet. Ce plan requin doit être appliqué, c'est l'intérêt de tous."

  • Réforme territoriale et collectivités

"Il y des économies à faire, mais les communes les plus pauvres, les départements les plus touchés par la crise seront nécessairement traités différemment. Ne laissons pas penser que les collectivités d'outre-mer pourraient être victimes de je ne sais quel ajustement budgétaire supplémentaire. La réforme territoriale a été faite dans les outre-mer, et depuis plusieurs années. À La Réunion, il y a 24 communes, de taille importante, avec des regroupements qui se sont faits, pour 800 000 habitants."

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !