[PHOTOS RÉTRO IMAZ PRESS] Cette année l'agriculteur Bruno Robert se lance aussi sur les sentiers :

Grand Raid 2013 : François D'Haene sacré roi pour la première fois


Publié / Actualisé
Le Grand Raid approche à grand pas. L'événement débutera le jeudi 19 octobre 2017 et se terminera le dimanche 22 octobre. Le président des Jeunes agriculteurs (JA) Bruno Robert y participera pour la seconde fois après son abandon en 2015 et après une expérience en 2016 sur le Trail de Bourbon où il terminait à la 78ème place. Notre photos rétro s'intéresse aujourd'hui à la Diagonale des Fous 2013. François D'Haene décrochait sa première couronne, suivie de deux autres en 2014 et en 2016. Il y a quatre ans, Nathalie Mauclair était également sacrée pour la première fois. Elle réalisera aussi le doublé l'année suivante.
Le Grand Raid approche à grand pas. L'événement débutera le jeudi 19 octobre 2017 et se terminera le dimanche 22 octobre. Le président des Jeunes agriculteurs (JA) Bruno Robert y participera pour la seconde fois après son abandon en 2015 et après une expérience en 2016 sur le Trail de Bourbon où il terminait à la 78ème place. Notre photos rétro s'intéresse aujourd'hui à la Diagonale des Fous 2013. François D'Haene décrochait sa première couronne, suivie de deux autres en 2014 et en 2016. Il y a quatre ans, Nathalie Mauclair était également sacrée pour la première fois. Elle réalisera aussi le doublé l'année suivante.

 

François D’Haene arrivait à La Redoute, à Saint-Denis, au bout de 22 heures et 58 minutes. C’était le début de l’histoire d’amour entre La Réunion et le viticulteur du Beaujolais. Le Réunionnais Freddy Thévenin terminait à la seconde place, devant Pascal Blanc. Bruno Robert court, lui, depuis six ans. Il s’entraînait moins cette année afin d’être frais et de "garder l’envie". Sa préparation physique était perturbée par les deux mois du conflit entre les planteurs et l’usinier Téréos.

Lire aussi : François D'Haene nouveau roi des fous !

"Mon objectif est de prendre du plaisir et d’arriver au bout car c’est toujours une victoire de terminer un ultra-trail. J’espère finir en 40 heures. Une barre symbolique. Je ne raisonne pas trop en terme de classement, commente le coureur-agriculteur. Il décrit une véritable course contre soi-même. Si le planteur de cannes de l'Est atteint son but, il devrait se classer dans les 100 premiers.

Il souhaite d’ailleurs s’inscrire un jour à l’ultra-trail du Mont-Blanc. Et il considère le Mafatais Jean-Pierre Grondin et Freddy Thévenin comme les favoris Réunionnais. Il les voient bien chatouiller les deux anciens vainqueurs de la Diagonale, Antoine Guillon et Julien Chorier. Sans oublier Ludovic Pommeret, dont on parle moins et qu’il ne faut pas oublier selon lui. Bruno Robert connaît bien Freddy Thévenin. C'est son voisin…

"Freddy et moi habitons dans le même quartier. J’aimerai bien qu’il fasse une performance. Jean-Pierre Grondin ne fait pas beaucoup de courses mais il est très fort. S’ils sont prudents, ils peuvent aller les chatouiller", analyse-t-il. La dernière victoire d'un athlète local dans la catégorie remonte à 2008 avec la victoire de Pascal Parny. Le dirigeant des JA espère tenir et atteindre l’objectif qu’il s’est fixé.

Retrouvez aussi la rubrique Photos rétro d'Imaz Press

"Au niveau mental, le Grand Raid est plus exigeant que le Trail de Bourbon car il faut rajouter 10 à 15 heures de plus dans les sentiers", lance-t-il. 40 heures dans les sentiers. Un parcours de folie pour tous les Fous inscrits à cette Diagonale.

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !