Diagonale des fous :

Ils sont partis


Publié / Actualisé
Les quelque 2 500 concurrentes et concurrents du Grand Raid 2003 sont partis à l'assaut des sentiers de La Réunion à 4 heures du matin au Cap Méchant (Saint-Philippe). Fred Marie-Françoise a pointé en tête à Mare Longue (premier poste de contrôle). Il était alors 5 heures 27
Les quelque 2 500 concurrentes et concurrents du Grand Raid 2003 sont partis à l'assaut des sentiers de La Réunion à 4 heures du matin au Cap Méchant (Saint-Philippe). Fred Marie-Françoise a pointé en tête à Mare Longue (premier poste de contrôle). Il était alors 5 heures 27

Comme tous les ans c'est dans une ambiance de fête que le départ de la course a été donné. En fait, il a été différé de quelques minutes. Des concurrents étaient pris au piège des gros embouteillages que le flot de voitures a provoqué sur la route menant au stade de Cap Méchant. C'est pour leur laisser le temps d'arriver qu'un sursis de 14 minutes a été accordé.
À 4 heures et 14 minutes, les coureurs sont donc partis. En tête se trouvaient les favoris de la course (gagnants et meilleurs temps des précédentes éditions). Mais une place a été faite à une dizaine de compétiteurs moins connus. Après un tirage au sort, ils ont pu prendre le départ de la course en tête.

En courant et en marchant

En courant pour les meilleurs, en marchant pour les autres, les "fous" devront 130 kilomètres, soit 5 de plus que les années précédentes, avec un dénivelé positif de 8 000 mètres. Les premiers arriveront à Saint-Denis dès vendredi soir, les autres ont jusqu'à dimanche 16 heures pour le faire
Les noms des quelque 2 500 concurrents ont tous été tirés au sort devant huissier. Un millier de candidats n'ont pas eu la chance d'être retenus. Plus de 60% des compétiteurs (1 335, dont 1 196 hommes et 139 femmes) résident à La Réunion. 675 (dont 78 femmes) habitent en métropole (85 départements métropolitains sont représentés). Les autres coureurs sont originaires de 25 pays différents dont Maurice, l'Afrique du Sud, l'Allemagne, le Luxembourg, la Belgique, la Suède, la République tchèque, le Canada ou encore les Etats-Unis.
Un accent particulier à une nouvelle fois été mis sur la sécurité. Au total plus de 300 personnes (pompiers, médecins, infirmiers, secouristes de la Croix-Rouge etc.) seront mobilisées.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !