Grand raid 2004 :

2 700 "fous" sur le départ


Publié / Actualisé
À 4 heures ce vendredi 22 octobre 2004, plus de 2 700 concurrents prendront à Saint-Philippe (Sud) le départ de la 12ème édition du Grand raid, surnommé "la diagonale des fous" en raison de sa dureté.

Comme tous les ans, Imaz Press Réunion "couvrira" la course en images et en textes. Au fil de l'avancée des concurrents, le site sera réactualisé plusieurs fois par jour
À 4 heures ce vendredi 22 octobre 2004, plus de 2 700 concurrents prendront à Saint-Philippe (Sud) le départ de la 12ème édition du Grand raid, surnommé "la diagonale des fous" en raison de sa dureté.

Comme tous les ans, Imaz Press Réunion "couvrira" la course en images et en textes. Au fil de l'avancée des concurrents, le site sera réactualisé plusieurs fois par jour

Les premiers "fous" arriveront à Saint-Denis (Nord) le vendredi soir. Les autres concurrents ont jusqu'au dimanche soir 24 octobre pour les rejoindre.
Originaires de 15 pays différents, dont La Réunion, Mayotte, l'Afrique du sud, la métropole, l'Allemagne, l'Italie, la Suisse, le Canada etc, 2 122 "folles" et "fous" s'aligneront à 4 heures du matin sur la ligne de départ du Grand raid à Cap Méchant Saint-Philippe. À la même heure 534 concurrents s'élanceront de Cilaos pour courir le Semi raid. Tous vont traverser La Réunion le long d'une diagonale allant du Sud au Nord. Le long des 140 kilomètres de course (10 de plus qu'en 2003) et des 8 000 mètres de dénivelé positif, les concurrents franchiront notamment les cirques de Cilaos et de Mafate.
Richeville Esparon (vainqueur en 2003), Theirry Técher (vainqueur en 2000 et 2002), Pascal Parny (vainqueur en 2001 et recordman de l'épreuve en 16 heures et 1 minute) et Vincent Delebarre (2ème en 2003), margot Hoarau (2ème féminine en 2000 et 2003) font partie des principaux favoris.
Le Grand raid est réputé pour être l'une des courses de montagne les plus dures au monde.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !