Grand raid 2004 :

Pascal Parny ne lâche pas


Publié / Actualisé
Pascal Parny semble maintenant solidement installé en tête du grand raid. Il est arrivé à Deux Bras vers 17 heures 20. Il est toujours suivi par Richeville Esparon et Vincent Delebarre. Le Réunionnais a quitté le cirque de Mafate et se dirige vers Dos d'Ane sur les hauteurs de la commune de la Possession (Ouest). Il est attendu à Saint-Denis ce vendredi 22 octobre 2004 vers 23 heures
Pascal Parny semble maintenant solidement installé en tête du grand raid. Il est arrivé à Deux Bras vers 17 heures 20. Il est toujours suivi par Richeville Esparon et Vincent Delebarre. Le Réunionnais a quitté le cirque de Mafate et se dirige vers Dos d'Ane sur les hauteurs de la commune de la Possession (Ouest). Il est attendu à Saint-Denis ce vendredi 22 octobre 2004 vers 23 heures

Pascal Parny, vainqueur de l'épreuve en 2001 et actuel détenteur du record de la course avec 16 heures et 1 minute, a repris le commandement de la course dans Mafate. Il est passé au point de contrôle de Marla (cirque de Mafate) à 13 heures 55. le Réunionnais Richeville Esparon avait à 5 minutes de retard et le Métropolitain Vincent Delebarre 20 minutes.
Les trois hommes, qui ont déjà couru 100 kilomètres et effectué 13 heures et demie de course, sont à la lutte depuis le départ de la course ce vendredi à Cap Méchant Saint-Philippe (Sud). Ils ont successivement occupé la première place avant que Pascal Parny ne s'y installe durablement. Désormais, l'écart entre le trio de tête et les autres concurrents ne semble plus pouvoir être rattrapé.
Rappelons que les 2 020 "fous" et "folles" ont pris le départ du grand raid ce vendredi à 4 heures au Cap Méchant (Saint-Philippe). Pour être classés ils doivent arriver à Saint-Denis avant dimanche soir après avoir avalé 140 km, gravi 8 000 mètres de dénivelé positif et traversé La Réunion de l'Est vers le Nord, le long d'une diagonale. D'où d'ailleurs le surnom de "diagonale des fous" donné à cette course en raison de sa longueur et de sa dureté.
À noter que pour M. Grondin, la course est déjà finie. Il en effet a remporté le semi raid. Il est arrivé à la Redoute (Saint-Denis) avant 12 heures après avoir quitté Cilaos à 4 heures en même temps que 540 autres concurrents. Pour être classés les compétiteurs de ce raid doivent arriver à Saint-Denis avant 22 heures vendredi. Ils auront alors crapahuté pendant 60 km.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !