Grand raid 2004 :

Richeville Esparon le premier à Cilaos


Publié / Actualisé
Le Réunionnais Richeville Esparon est arrivé à Cilaos à 11 heures 30, suivi à moins de 2 minutes par le Métropolitain Vincent Delebarre et à un quart d'heure par le Réunionnais Pascal Parny. Ce dernier faisait partie du trio de tête jusqu'à Mare à Boue. Ces trois concurrents s'attaquent maintenant au col du Taïbit (2 080 mètres d'altitude). M. Grondin a remporté le semi raid ralliant Cilaos à Saint-Denis
Le Réunionnais Richeville Esparon est arrivé à Cilaos à 11 heures 30, suivi à moins de 2 minutes par le Métropolitain Vincent Delebarre et à un quart d'heure par le Réunionnais Pascal Parny. Ce dernier faisait partie du trio de tête jusqu'à Mare à Boue. Ces trois concurrents s'attaquent maintenant au col du Taïbit (2 080 mètres d'altitude). M. Grondin a remporté le semi raid ralliant Cilaos à Saint-Denis

9 heures ce vendredi 22 octobre 2004 Vincent Delebarre avait franchi en tête le point de contrôle de Mare à Boue. Il était suivi de peu par Pascal Parny et Richeville Esparon.
À 7 heures 30, Pascal Parny était passé le premier au point de contrôle du volcan. Vincent Delebarre et Richeville Esparon se trouvaient dans sa foulée. Les trois hommes ne sont plus quittés jusqu'à Mare à Boue où Pascal Parny a commencé à se faire distancer.
La course n'est pas assez avancée pour que l'on puisse se lancer dans des pronostics fiables, mais il ne serait guère étonnant que l'un de ces concurrents franchisse en vainqueur, ce vendredi soir, la ligne d'arrivée au stade de la Redoute à Saint-Denis.
En effet, Pascal Parny a gagné l'épreuve en 2001 et il est toujours détenteur du record de la course en 16 heures et 1 minute. Quant à Richeville Esparon et Vincent Delebarre, ils sont respectivement montés sur la première et la deuxième marche du podium en 2003.
Mais les dés sont d'autant plus loin d'être jetés que plusieurs autres concurrents ont misé sur la victoire. C'est notamment le cas des Réunionnais Thierry Técher, vainqueur en 2000 et 2002 et Charles-André Fontaine, ou encore du Népalais Dacchiri Sherpa, l'un des grands champions mondiaux de trail.
Rappelons que les 2020 concurrents ont pris le départ du grand raid ce vendredi à 4 heures au Cap Méchant (Saint-Philippe). Pour être classés ils doivent arriver à Saint-Denis avant dimanche soir après avoir avalé 140 km, gravi 8 000 mètres de dénivelé positif et traversé La Réunion de l'Est vers le Nord, le long d'une diagonale. D'où d'ailleurs le surnom de "diagonale des fous" donné à cette course en raison de sa longueur et de sa dureté.
Le premier concurrent est attendu au stade de la Redoute vers 23 heures.
Pour M. Grondin, la course est déjà finie. Il en effet a remporté le semi raid. Il est arrivé à la Redoute (Saint-Denis) avant midi après avoir quitté Cilaos à 4 heures en même temps que 540 autres concurrents. Pour être classés les compétiteurs de ce raid doivent arriver à Saint-Denis avant 22 heures vendredi. Ils auront alors crapahuté pendant 60 km.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !