Grand raid 2008 - Cilaos :

Mussard et Parny en tête


Publié / Actualisé
Didier Mussard et Pascal Parny continuent d'assurer le commandement du Grand raid 2008. À 8 heures 34 ce vendredi 24 octobre 2008, ils sont arrivés ensemble au Piton des Neiges et c'est toujours en duo qu'ils ont franchi la ligne d'étape de Cilaos. Les deux hommes creusent l'écart avec leurs poursuivants et notamment avec Richeville Esparon et Wlfrid Oulédi. En milieu de matinée, le peloton de tête de préparait à franchir le col du Taïbit
Didier Mussard et Pascal Parny continuent d'assurer le commandement du Grand raid 2008. À 8 heures 34 ce vendredi 24 octobre 2008, ils sont arrivés ensemble au Piton des Neiges et c'est toujours en duo qu'ils ont franchi la ligne d'étape de Cilaos. Les deux hommes creusent l'écart avec leurs poursuivants et notamment avec Richeville Esparon et Wlfrid Oulédi. En milieu de matinée, le peloton de tête de préparait à franchir le col du Taïbit

En tête depuis le début de la course au Cap Méchant - Saint-Philippe, premier à Mare Longue et à Fok-fok, Nicolas Mermoud semble avoir plongé dans les profondeurs du classement. Il a été dépassé par Didier Mussard et Pascal Parny entre Fok-fok et Mare à Boue. À noter l'abandon sur blessure à cette étape de Christophe Jacquerod, vainqueur du raid en 2006.

Marcelle Puy pointe toujours à la première place chez les féminines. Elle creuse même l'écart avec sa principale adversaire, Karine Herry.

Eddy Myrtal qui a fait équipe avec l'ancien champion cycliste Laurent Jalabert en début de raid, fait désormais sa propre course, comme convenu avec coéquipier. Du coup, malgré un retard important accumulé au commencement de l'épreuve, il a effectué un gros travail de rattrapage. Il a pointé à Cilaos en 21ème position à un peu plus d'une heure du duo de tête.
Au même moment Laurent Jalabert se trouvait loin derrière lui, à Mare Boue et il occupait la 444ème place. L'ancien coureur cyclise qui court le raid pour la première fois a précisé avant le départ qu'il participait à la course "surtout pour reconnaître le terrain en attendant peut être de faire mieux l'année prochaine".

Surnommé la Diagonale des fous en raison de sa dureté, le Grand raid a en effet la réputation d'être l'une des épreuves de montagne les plus difficiles au monde. Le tracé de l'épreuve va du sud au nord le long d'une diagonale traversant quelques-uns des sites les plus difficiles d'accès de La Réunion, Le volcan ainsi que les cirques de Cilaos et Mafate notamment.

L'édition 2007 avait été remportée par Thierry Chambry en 23 heures 33 minutes et 41 secondes. Il avait été le seul à arriver à Saint-Denis le vendredi soir. Antoine Guillon et Christophe Jacquerod s'étaient classés deuxième à 1 heure et 46 minutes du premier. La première féminine, Marcelle Puy, avait terminée à 21ème place en 29 heures 5 minutes et 46 secondes
Le semi raid (66 km entre Cilaos et Saint-Denis) avait été gagné par Jeannick Sery en 7 heures 49 minutes et 2 secondes. Jean-Pierre Grondin et Jimmy Touneji s'étaient classés respectivement à la 2ème et 3ème place.

Imaz Press Réunion - http://

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !