MENU

Grand raid 2008 :

Fok-fok : Mermoud en tête


Posté par
Nicolas Mermoud s'est installé en tête de la "Diagonale des fous" dès le premier pointage à Mare Longue. Il était alors dans un mouchoir de poche avec Pascal Parny, Richeville Esparon et Christophe Jacquerod. Une dizaine de kilomètres plus loin Nicolas Mermoud avait creusé l'écart. Il a pointé à Fok-fok à 3 h 39 mn 31 s, soit à § minutes d'un trio composé de Pascal Parny, Didier Mussard et Richeville Esparon.
Nicolas Mermoud s'est installé en tête de la "Diagonale des fous" dès le premier pointage à Mare Longue. Il était alors dans un mouchoir de poche avec Pascal Parny, Richeville Esparon et Christophe Jacquerod. Une dizaine de kilomètres plus loin Nicolas Mermoud avait creusé l'écart. Il a pointé à Fok-fok à 3 h 39 mn 31 s, soit à § minutes d'un trio composé de Pascal Parny, Didier Mussard et Richeville Esparon.

Wilfrid Oulédi, Yvon Libelle ou encore Christophe Jacquerod ont pointé à environ10 minutes du premier. Les compétiteurs foncent maintenant vers le volcan.

L'ancien cycliste professionnel Laurent Jalabert qui fait équipe avec le Réunionnais Eddy Myrtal - qui s'est surnommé lui-même "guide péi" - a pointé à Mare Longue à la 25ème place.

Les concurrents ont eu a bonne surprise de bénéficier d'un temps clément alors que la météo annonçait de la pluie et du vent.

Les participants les plus rapides devraient arriver au stade de la Redoute à Saint-Denis dès le vendredi soir. Les autres ont jusqu'à dimanche soir pour y arriver après avoir avaler les 150 km de course avec 9 000 mètres de dénivelé positif.

Surnommé la Diagonale des fous en raison de sa dureté, le Grand raid a en effet la réputation d'être l'une des épreuves de montagne les plus difficiles au monde. Le tracé de l'épreuve va du sud au nord le long d'une diagonale traversant quelques-uns des sites les plus difficiles d'accès de La Réunion, Le volcan ainsi que les cirques de Cilaos et Mafate notamment.

L'édition 2007 avait été remportée par Thierry Chambry en 23 heures 33 minutes et 41 secondes. Il avait été le seul à arriver à Saint-Denis le vendredi soir. Antoine Guillon et Christophe Jacquerod s'étaient classés deuxième à 1 heure et 46 minutes du premier. La première féminine, Marcelle Puy, avait terminée à 21ème place en 29 heures 5 minutes et 46 secondes
Le semi raid (66 km entre Cilaos et Saint-Denis) avait été gagné par Jeannick Sery en 7 heures 49 minutes et 2 secondes. Jean-Pierre Grondin et Jimmy Touneji s'étaient classés respectivement à la 2ème et 3ème place.

Imaz Press Réunion - http://

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !