Diagonale des fous 2010 :

Les concurrents à Mare Longue


Publié / Actualisé
Jean Lépinay est arrivé en tête grand raid au premier poste de ravitaillement de Mare Longue ce jeudi 21 octobre 2010. Il était 23 heures 19 lorsqu'il a pointé. Il lui a donc fallu 1 heure et 19 minutes pour parcourir la distance séparant ce poste du stade de Cap Méchant (Saint-Philippe) où le départ a été donné à 22heures. Jean Lépinay était suivi respectivement par Pascal Blanc et Freddy Thévenin. Killian Jornet, le champion espagnol et grand favori de la course était plus loin dans le peloton de tête. Marcelle Puy est la première féminine à avoir pointé.
Jean Lépinay est arrivé en tête grand raid au premier poste de ravitaillement de Mare Longue ce jeudi 21 octobre 2010. Il était 23 heures 19 lorsqu'il a pointé. Il lui a donc fallu 1 heure et 19 minutes pour parcourir la distance séparant ce poste du stade de Cap Méchant (Saint-Philippe) où le départ a été donné à 22heures. Jean Lépinay était suivi respectivement par Pascal Blanc et Freddy Thévenin. Killian Jornet, le champion espagnol et grand favori de la course était plus loin dans le peloton de tête. Marcelle Puy est la première féminine à avoir pointé.

Rappelons que pour cette 18ème édition, le trajet a été rallongé d'une quinzaine de kilomètres par rapport à 2009. Le défi posé aux compétiteurs est donc encore plus ardu. "Mais nous prenons l'engagement solennel de ne pas ajouter de difficulté supplémentaires pour l'édition 2011" a promis, ce mercredi Robert Chicaud, président de l'association grand raid. "Certes, nous sommes dans une configuration d'ultra trail, mais l'objectif n'est pas de le rendre totalement infaisable" a-t-il ajouté.

Le détail des grandes étapes de la course indique qu'après avoir quitté Cap Méchant, les concurrents passeront respectivement par le volcan, le col de Bébourg, le gite de Bélouve, Hell Bourg, le Cap Anglais, Cilaos, le col du Taïbit, Mafate (par Marla, Roche Plate et l'ilet des Orangers), Deux bras, le chemin des Anglais, le Colorado et Saint-Denis. Au passage les "folles" et les "fous" auront "absorbé" 5 crêtes avoisinant les 2 000 mètres d'altitude (le point culminant de la course est de 2 411 mètres).
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !