Grand raid 2010 :

Giraud et Jornet en tête à Fok Fok


Publié / Actualisé
Giraud Sauveur a été le premier à pointer à Fok Fok sur la route du volcan ce vendredi 22 octobre 2010. Il était 1 heure 46 minutes et 3 secondes. Le champion espagnol et grand favori de la course, Killian Jornet, était enregistré 25 secondes derrière lui. Les deux hommes ont atteint ce poste de pointage après 3 heures et 46 minutes de course. Le départ de Cap Méchant à Saint-Philippe a en effet été donné à 22 heures jeudi.
Giraud Sauveur a été le premier à pointer à Fok Fok sur la route du volcan ce vendredi 22 octobre 2010. Il était 1 heure 46 minutes et 3 secondes. Le champion espagnol et grand favori de la course, Killian Jornet, était enregistré 25 secondes derrière lui. Les deux hommes ont atteint ce poste de pointage après 3 heures et 46 minutes de course. Le départ de Cap Méchant à Saint-Philippe a en effet été donné à 22 heures jeudi.

Freddy, Thévenin, Pascal Blanc, Dawa Sherpa, Jesus-Maire Romon Martinez, Fabrice Armand, Richard Técher, Thierry Técher (vainqueur du grand raid en 2000 et 2002) et Richeville Esparon (vainqueur du grand raid en 2003 et 2004) ont respectivement pointé dans les dix minutes qui ont suivi l'arrivée des deux premiers.

Marcelle Puy conserve la place de première féminine et pointe au 45ème rang du classement général. Elle parcouru la distance entre Cap Méchant et Fok fok en 4 heures 28 minutes 35 seconde

Les compétiteurs filent maintenant vers le volcan.

Rappelons que pour cette 18ème édition, le trajet a été rallongé d'une quinzaine de kilomètres par rapport à 2009. Le défi posé aux compétiteurs est donc encore plus ardu.

Le détail des grandes étapes de la course indique qu'après avoir quitté Cap Méchant, les concurrents passeront respectivement par le volcan, le col de Bébourg, le gite de Bélouve, Hell Bourg, le Cap Anglais, Cilaos, le col du Taïbit, Mafate (par Marla, Roche Plate et l'ilet des Orangers), Deux bras, le chemin des Anglais, le Colorado et Saint-Denis. Au passage les "folles" et les "fous" auront "absorbé" 5 crêtes avoisinant les 2 000 mètres d'altitude (le point culminant de la course est de 2 411 mètres).

Le grand raid compte par les ultra trails les plus difficiles au monde. Les compétiteurs arrivent du monde entier. Cette année une quinzaine de pays est représentée.
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !