Sports - Ultra-trail :

Grand Raid 2013 : ne pourra plus s'inscrire qui veut


Publié / Actualisé
Nouvelles modalités d'inscription en vue pour le Grand Raid 2013. En effet, ne pourront participer à l'épreuve que ceux qui auront déjà "effectué des courses d'importance suffisante", indique Robert Chicaud, président de l'association Grand Raid, en précisant que "tout n'est pas encore totalement arrêté". Le taux d'abandon "assez élevé" des éditions précédentes est la cause de ce changement. En 2012, près de 50% des raideurs n'étaient pas parvenus à franchir la ligne d'arrivée. "On veut s'assurer que les personnes qui participeront cette année soient bien aguerries aux courses de montagne", explique Robert Chicaud. "Le Grand Raid est une course folle mais c'est une épreuve difficile. Il faut donc que les fous et les folles aient quand même une part de rationnel", estime-t-il.
Nouvelles modalités d'inscription en vue pour le Grand Raid 2013. En effet, ne pourront participer à l'épreuve que ceux qui auront déjà "effectué des courses d'importance suffisante", indique Robert Chicaud, président de l'association Grand Raid, en précisant que "tout n'est pas encore totalement arrêté". Le taux d'abandon "assez élevé" des éditions précédentes est la cause de ce changement. En 2012, près de 50% des raideurs n'étaient pas parvenus à franchir la ligne d'arrivée. "On veut s'assurer que les personnes qui participeront cette année soient bien aguerries aux courses de montagne", explique Robert Chicaud. "Le Grand Raid est une course folle mais c'est une épreuve difficile. Il faut donc que les fous et les folles aient quand même une part de rationnel", estime-t-il.

Les inscriptions pour le Grand Raid 2013 ne sont pas encore ouvertes, mais les futurs  participants peuvent déjà s’attendre à des changements au niveau du règlement. Les organisateurs devraient en effet mettre en place de "nouvelles modalités". "Nous essayons d’apporter des réponses aux éliminations des compétiteurs", explique Robert Chicaud. "Le taux d’abandon a été assez élevé en 2012", rappelle-t-il. Ce sont en effet près de 50% des raideurs qui avaient abandonné la course l’an dernier, et ils étaient 45% en 2011.

"Pendant des années, on a essayé de prévenir le public qu’il s’agit d’une course difficile et qu’il faut un minimum de préparation physique et mentale si on veut y participer. Mais certains continuent de s’inscrire alors qu’ils ne sont pas suffisamment préparés ou pas du tout préparés, et ils finissent par abandonner rapidement", note Robert Chicaud.

"On a donc opté pour une démarche différente. Pour s’assurer que les personnes qui vont s’inscrire sont aguerries aux courses de montagne, ils devront avoir fait leurs preuves, c’est-à-dire qu’ils devront avoir effectué des courses d’importance suffisante au cours de l’année précédant le Grand Raid", ajoute-t-il, en précisant que "les modalités ne sont pas encore totalement arrêtées". Le nombre de courses déjà effectuées par les compétiteurs ou la distance qu'il leur faudra avoir parcouru restent pour le moment de l'ordre de l'inconnu.

Interrogé sur le fait de savoir si cette nouvelle mesure a un rapport avec le décès tragique de Thierry Delaprez lors du Grand Raid 2012, Robert Chicaud répond : "Non, cela n’a rien à voir. C’est juste que le Grand Raid est une épreuve difficile, très difficile même, donc il faut être très bien préparé".

Le président de l’association Grand Raid précise par ailleurs que "ce n’est pas une mesure élitiste, ni à destination uniquement des professionnels". La difficulté de l’épreuve ne risque-t-elle pourtant pas d’exclure les amateurs ? "Non" selon Robert Chicaud. "Les amateurs, s’ils ont effectué des courses assez importantes dans l’année pourront s’inscrire. S’ils ne se sentent pas suffisamment prêts, ils auront la possibilité de commencer avec la Mascareignes, puis avec le Trail de Bourbon, avant d’essayer le Grand Raid". La place des compétiteurs locaux n'est pas non plus remise en question. "Il y a suffisamment de courses à La Réunion pour que les compétiteurs puissent répondre aux critères exigés", poursuit-il.

"Ce qu’il faut comprendre, c’est que les gens qui se lancent dans une course aussi folle et qui n’ont pas de préparation, ce n’est pas sérieux. Il faut que les fous et les folles aient quand même une petite part de rationnel", termine Robert Chicaud.

Les nouvelles modalités d’inscriptions seront communiquées prochainement.

www.ipreunion.com

   

9 Commentaire(s)

Lolodestjo, Posté
Faire du sport, c'est se dépasser. Avec le Grand Raid, on est servi ! C'est une expérience humaine unique : que vous soyez dedans ou à côté, elle touche tous ceux qui s'en approche de près ou de loin. On est dans l'émotionnel. C'est une messe. Rien de cartésien là-dedans. Pourtant, on essaie de le mettre en équation, mais ça ne marche pas...
Pelican, Posté
N'importe quoi !!!
En 2012, la distance a été rallonger et les conditions climatiques désastreuses. Donc, tous ces facteurs ont entraîné l'abandon des coureurs.
Mr Chicaud, vous cherchez toujours des broutilles du côté des participants mais voyez chez vous et les organisateurs d'abord. Votre méthode est aussi sadique que celle employée au moyen-âge. Commencez à reduire la distance et programmer l'épreuve durant une saison climatique agréable et non pluvieuse. De plus, pour le prix que l'on paie, les ravitaillement ainsi que les services accordés sont PITOYABLES. Allez y prendre l'exemple et des leçons auprès des Mauriciens (Dodo Trail).
Malheuresement, vous continuez d'insister dans votre démarche. Vous imposez votre point de vue et c'est que vous qui ayez raison.
Comment vous apportez une preuve notamment à ceux qui s'entraînent uniquement pour cette epreuve duant toute l'année et ne patricipent à aucune autre épreuve.
Denis, Posté
c est revenir a 140 km et continuer l inscription ouvert à toutes et tous
Marc, depuis son mobile, Posté
Les organisateurs ont raison de prevenir mais le charme du grand raid reside dans le fait qu ilest ouvert a tous. Ils peuvent evidemment interdire mais cela gachera la fete
Patriote38, Posté
La distance idéale était 140km. Au-delà, c'est clairement orienté exclusivement pour les Professionnels qui seuls ont le temps (et l'argent!) pour s'entraîner. Appelons un chat un chat. Les organisateurs devraient avoir le COURAGE de leurs convictions et admettre qu'ils ne veulent plus d'amateurs dans le Grand Raid.C'est une évolution triste, mais il y aura d'autres courses...
Gilou, Posté
y a un truc tout simple, y faudrait analyser qui sont les gens qui ont abandonné dans ces 50 % ? va t on trouver 80 % de pro ou 80 % de tourisme? je pense qu' y a 80 % qui ne sont pas agueris à ce type de trail et qui ferait mieux de se positionner les deux autres courses ! mais y a l'orgueil et la fierté de dire j'ai fait la diagonale des fous; je peux me permettre de conseiller l'avocat , poruquoi pas s'appuyer sur le classement du challenge Montagne , n'est ce pas une bas de référence et de reflexion ??? et puis pourquoi se focaliser sur le % d'abandon ? n'est ce pas un faux débat ? pour les gens qui ont abandonné, rabattez vous sur les deux autres courses aux distances moins importantes et mettez de côté votre égo
Maxl, Posté
je l'ai fait 11 fois avant d'abondonner l'année passée.Conditions climatiques dantesques,lunettes cassées,et en fin de compte,après tant d'années de plaisir,l'espoir de retrouver de meilleurs conditions. L'Utmb,après des courses qualif. a gardé dans des conditions d'inscriptions plus restreintes,pratiquement le même % d'abandons. Arrêtons donc de chercher toujours la faute chez les concurrents.Le GRR à 135km était beau et dure.En rajoutant,il a perdu de sa beauté de terrain.Faites revivre la Roche écrite,faites une distance raisonnable et on va retrouver le % d'abandons de bon vieux temps.Allez CHICAUD fais un effort et on reviendra.
Pseudo, Posté
Cela fait des années que des gens font du tourisme sur le grand raid
Pierre SCHAEFER, Posté
Pour espérer franchir la ligne d'arrivée dans cette course, il faudrait dans les 6 mois précédant la course avoir réussi au moins 2 marathons en moins de 3h45 OU un 100 kms (plat) en moins de 12h00 (11h serait mieux), sinon ce n'est plus fou, c'est idiot....