Grand Raid 2014 :

Guy Noël Lebon, le rescapé réunionnais


Publié / Actualisé
Dans le camp réunionnais, on attendait Freddy Thévenin, Pascal Blanc, René-Paul Vitry, Jean-Hugo Hoareau ou encore bien sûr Marcelle Puy. Mais après une avalanche d'abandons, c'est l'inattendu Guy Noël Lebon qui a assumé le rôle de porte-drapeau local en tête de course. Le coureur de la Plaine des Cafres a en effet intégré le top 10 depuis le gîte de Bélouve et ne l'a plus quitté depuis. Il est passé au sommet du Maïdo en huitième position, à 17h49, à une petite minute de Patrick Bohard (17h48) et à 14 minutes de l'Américain Jason Schlarb (17h35)...
Dans le camp réunionnais, on attendait Freddy Thévenin, Pascal Blanc, René-Paul Vitry, Jean-Hugo Hoareau ou encore bien sûr Marcelle Puy. Mais après une avalanche d'abandons, c'est l'inattendu Guy Noël Lebon qui a assumé le rôle de porte-drapeau local en tête de course. Le coureur de la Plaine des Cafres a en effet intégré le top 10 depuis le gîte de Bélouve et ne l'a plus quitté depuis. Il est passé au sommet du Maïdo en huitième position, à 17h49, à une petite minute de Patrick Bohard (17h48) et à 14 minutes de l'Américain Jason Schlarb (17h35)...
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !