Grand raid 2015 (actualisé à 11 heures 40) :

Les fous et et les folles sur les traces d'Antoine Guillon et de Picas Nuria


Publié / Actualisé
Le Grand raid 2015 a donc élu son roi et sa reine. Ce vendredi 23 octobre 2015 à 22 heures 17 Antoine Guillon a reçu la couronne qu'il espérait depuis 8 participations. 4 heures 16 minutes et 26 secondes plus tard l'Espagnole Picas Nuria le rejoignait sur la plus haute marche du podium pour être sacrée reine du classement féminin. À 10 heures samedi, 105 compétiteurs avaient déjà franchi la ligne d'arrivée de la Diagonale des fous au stade de la Redoute à Saint-Denis. Les autres, ils sont plusieurs centaines, sont encore sur les sentiers. Ils ont jusqu'à dimanche 16 heures pour arriver. Images de compétiteurs en plein effort
Le Grand raid 2015 a donc élu son roi et sa reine. Ce vendredi 23 octobre 2015 à 22 heures 17 Antoine Guillon a reçu la couronne qu'il espérait depuis 8 participations. 4 heures 16 minutes et 26 secondes plus tard l'Espagnole Picas Nuria le rejoignait sur la plus haute marche du podium pour être sacrée reine du classement féminin. À 10 heures samedi, 105 compétiteurs avaient déjà franchi la ligne d'arrivée de la Diagonale des fous au stade de la Redoute à Saint-Denis. Les autres, ils sont plusieurs centaines, sont encore sur les sentiers. Ils ont jusqu'à dimanche 16 heures pour arriver. Images de compétiteurs en plein effort

Cette victoire espérée depuis des années, Antoine Guillon a tenue à la dédier à La Réunion où il a "vécu tellement d'émotions" a-t-il dit à son arrivée au stade de  la redoute au bout de 24 heures 17 minutes et 40 secondes de course. Il a été sacré sous les ovations du public qui l'a soutenu dès qu'il a pris le commandement du raid au pied du Taïbit  après avoir avalé 72 des 164 km du trail.

Champion du monde

Cette victoire dans la Diagonale des fous lui permet aussi de rafler le titre de champion de l'Ultra trail world tour (UTWT),  dont le Grand raid constitue la dernière étape. Antoine Guillon s'est imposé et a doublé le Lituanien Gediminas Grinius au classement mondial. Sur blessure, dernier a malheureusement abandonné la course à Roche Plate, ne lui permettant pas de défendre sa première place à l'UTWT.
Sébastien Camus a franchi la ligne d'arrivée 24 minutes après Antoine Guillon et monte sur la deuxième marche du podium (24 heures 41 minutes et 50 secondes de course). Le Réunionnais Freddy Thévenin  complète le trio vainqueur avec un temps de course de 25 heures 17 minutes et 48 secondes (1 heure et 2 secondes de plus qu'Antoine Guillon).

Ces trois compétiteurs sont les seuls à avoir terminé dès ce vendredi soir la course dont le départ a été donné jeudi soir de la Ravine Blanche à Saint-Pierre. Diégo Pazos est arrivé ce samedi 24 minutes après minuit et prend la 4ème place au classement général. L'Espagnol Iker Karrera qui a fait jeu égal avec Antoine Guillon jusque dans le cirque de Mafate termine à la 5ème place. Le Réunionnais Jean Hugo Hoarau qui  fait la course en tête jusqu'au premier pointage au Domaine à Vidot (Montvert, Saint-Pierre) franchi la ligne d'arrivée en 10ème position et en deuxième place du classement des compétiteurs locaux.

La reine Picas

L'Espagnole Picas Nuria est la première femme à atteindre le stade de La Redoute. Son temps de course, 28 heures 11 minutes et 14 secondes, lui fait décrocher une très belle 12ème place au classement général, juste devant la Métropolitaine Emilie Lecomte qui est arrivée une minute et 18 secondes plus tard (28 heures 12 minutes et 32 secondes de course, 13ème au classement général). Les deux compétitrices ont été au coude à coude tout au long de la dernière partie raid. La Suissesse André Huser complète le podium féminin (28 heures 38 minutes et 53 secondes de course, 17ème au classement général).

Vidéo - Le Trail de Bourbon sur les sentiers

Ceux là ont terminé leur Grand raid. Les autres, les centaines d'autres, sont toujours sur les sentiers de la Diagonale des fous. Depuis 4 heures ce samedi matin, ils ont été rejoints par le millier de compétiteurs du Trail de Bourbon dont le départ a été donné de Cilaos. Tous ont jusqu'à dimanche 16 heures pour arriver au stade de la Redoute.

Un stade où Jean Eddy Lauret est arrivée en vainqueur ce vendredi à 10 heures 55 après avoir effacé les 64 km de la Mascareigne en 7 heures 55 minutes et 36 secondes de course. Jean-Louis Robert monte sur la deuxième marche du podium (8 heures 24 minutes et 18 secondes de course). Le Mahorais Ouildane Idrissa complète le podium avec un temps de course de 8 heures 24 minutes et 56 secondes. La première féminine est Marion Delage, 11ème au classement général) (9 heures 13 minutes et 19 secondes). Estelle Carret, 21ème au classement général (9 heures 41 minutes 27 secondes) est deuxième au classement général. La Réunionnaise Horene Bègue est monte sur la troisième marche du podium féminin avec un temps de course de 9 heures 53 minutes et 7 secondes (26ème au classement général).

1148 compétiteurs ont terminé la Mascareigne qui est la plus courte de trois courses de la compétition.

www.ipreunion.com

Retrouvez toutes les images et tous les reportages du Grand raid 2015

Vidéo - Le départ du Trail de Bourbon à Cilaos

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !