[VIDÉO] Robert Chicaud s'exprime à la sortie de la préfecture :

Grand Raid : les maires des huit communes concernées demandent l'annulation de la course


Publié / Actualisé
A la sortie d'une réunion tenue en compagnie du préfet et des maires partenaires du Grand Raid, le président de la course Robert Chicaud a indiqué que la quasi totalité des élus demandait l'annulation de la course. Il a remis le protocole sanitaire au préfet et expliqué les mesures barrières mises en place mais celui-ci n'a pas convaincu les maires. Selon Robert Chicaud, le préfet donnera sa décision finale d'ici vendredi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
A la sortie d'une réunion tenue en compagnie du préfet et des maires partenaires du Grand Raid, le président de la course Robert Chicaud a indiqué que la quasi totalité des élus demandait l'annulation de la course. Il a remis le protocole sanitaire au préfet et expliqué les mesures barrières mises en place mais celui-ci n'a pas convaincu les maires. Selon Robert Chicaud, le préfet donnera sa décision finale d'ici vendredi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Retrouvez l'interview de Robert Chicaud à la sortie de la réunion en préfecture :

"Il y a eu quasiment une unanimité des maires pour demander à reporter le Grand Raid et ne pas maintenir l'édition 2020" déclare Robert Chicaud à la sortie de sa réunion avec le préfet et en audio-conférence avec les maires partenaires de la course.

"On est quelque peu surpris quand même, nous n'étions pas préparés à cette éventualité, nous avons essayé d'expliquer que c'est une position peut-être excessive" estime le président du Grand Raid. "Je pense que d'ici vendredi le préfet prendra une décision pour dire si on va s'arrêter là."

Dans le protocole sanitaire : réduire les spectacteurs, tenir le public à distance, rendre les zones habituellement attractives moins attractives... "Mais il y a eu une opposition générale des maires concernés." Robert Chicaud estime ne pas avoir eu le temps de présenter le protocole face à la barrière des maires. "Le Covid ce n'est pas la fin du monde, on peut adapter au sport nature. Le sentiment que j'ai eu, c'est que la décision était prise de la part de tous ces maires, on peut regretter qu'on ne m'en ait pas fait part avant."

Pour Robert Chicaud "il ne faut pas oublier que plus de 2.400 compétiteurs ont loué des voitures, des séjours, des hôtels. Même si on organise pas le Grand Raid, je crains qu'ils viennent quand même. Mais là ce n'est plus mon affaire" conclut le président du Grand Raid.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Ax, Posté
moi ce qui m étonne, c est le directeur de l organisation qui est a mon avis est de mauvaise foi, de dire qu il na jamais pensé a l eventualité de l annulation du Grand raid,il aurait pu dire on verra d aprés l évolution, ok, mais la etre catégorique, c est un peu fort, c est un illustre avocat, tirage au sort en plein covid, comme si il était sur de son Pouvoir, alors que partout on restreint les rassemblements, il cherche peut etre une excuse pour rembourser le moins possible les inscrits, cette année je n étais pas inscris , ce qui serait honnete ce serait au moins de reporter a l année prochaine et de juste demander un supplément a ceux qui seraient de nouveaux partants,en tout cas je ne vois mal le préfet aller a l encontre des maires, je ne comprends donc pas non plus l attitude du préfet , ce n est pas honnete vis a vis des coureurs de toujours laisser en suspens, alors que la décision aurait du etre prise aujourd hui, oui ou non.
Steph, Posté
Il me semble que cette année le grand raid devrait être exclusivement local. Les coureurs de l exterieur arrivent en général le dimanche donc la septaine et le test a J+7 ne pourra pas être fait.Je trouve lamentable que ke puisse envisager a l heure actuelle de le maintenir. Je pense également que vu le nombre de locaux qui sont refusés à cette course se serait l occasion que tout le monde puisse la faire
Missouk, Posté
Son protocole sanitaire devant être particulièrement léger pour que même Michel FONTAINE puisse s'opposer au départ... Mais bon, rassurez-vous mon cher Monsieur CHICAUD, ce sont les Maires et donc le Préfet qui vont prendre la décision d'annuler, pas vous. L'organisation pourra donc conserver l'intégralité du montant des inscriptions des coureurs, de quoi combler une partie des frais engagés, et d'inviter votre équipe dans un bon restau!