Un an après les attentats de janvier 2015 :

Un dieu assassin à la une du numéro spécial de Charlie Hebdo


Publié / Actualisé
Le journal satirique Charlie Hebdo publie un numéro spécial ce mardi 5 janvier 2015 un an après l'attentat perpétré contre la rédaction le 7 janvier 2015 à Paris. Dans cette attaque terroriste plusieurs personnalités emblématiques du journal - Wolinski, Charb, Cabu, Honoré, Tignous, et Bernard Maris -, avaient été tuées. Ce numéro hommage arbore en première page "un dieu monothéiste à longue barbe, les habits tachés de sang et une kalachnikov en bandoulière, avec le sous-titre : 1 an après, l'assassin court toujours" indique l'AFP.
Le journal satirique Charlie Hebdo publie un numéro spécial ce mardi 5 janvier 2015 un an après l'attentat perpétré contre la rédaction le 7 janvier 2015 à Paris. Dans cette attaque terroriste plusieurs personnalités emblématiques du journal - Wolinski, Charb, Cabu, Honoré, Tignous, et Bernard Maris -, avaient été tuées. Ce numéro hommage arbore en première page "un dieu monothéiste à longue barbe, les habits tachés de sang et une kalachnikov en bandoulière, avec le sous-titre : 1 an après, l'assassin court toujours" indique l'AFP.

La caricature de une de ce numéro spécial de 32 pages (contre 16 à l'habitude) est signée de Riss, l'actuel directeur de Charlie Hebdo qui avait été grièvement blessé lors de l'attaque du 7 janvier 2015. Il signe aussi un éditorial où il dénonce " les fanatiques abrutis par le Coran" et "culs-bénits venus d'autres religions " qui avaient souhaité la mort du journal pour "oser rire du religieux". "Les convictions des athées et des laïcs peuvent déplacer encore plus de montagnes que la foi des croyants", dit-il, cité par l'AFP.

Riss poursuit "comment faire le journal après tout ça ? C'est tout ce qu'on a vécu depuis vingt-trois ans qui nous en donne la rage"affirme t-il. "Ce ne sont pas deux petits cons encagoulés qui vont foutre en l'air le travail de nos vies ". "Ce n'est pas eux qui verront crever Charlie. C'est Charlie qui les verra crever". écrit t-il dans son éditorial, rapporté par l'AFP.

Ce numéro-double est édité à près d'un million d'exemplaires et comptera un carnet de dessins des caricaturistes décédés dans les attaques, ainsi que des écrits de personnalités leur rendant hommage.

Ce numéro spécial arrive aussi à un moment où Charlie dit se sentir se sent bien seul dans son combat pour "rire de tout".

Pour rappel, le numéro paru une semaine après les attentats titré "Tout est pardonné" s'était arraché à 7,5 millions d'exemplaires à travers le monde. Il avait d'ailleurs eu du mal à atteindre La Réunion, pour cause de transport. Le numéro de ce 7 janvier 2016 (date de sortie en métropole) pourrait être disponible à La Réunion avec un peu de retard. Pour l'heure, les points presse de l'île n'ont pas d'informations sur la date précise d'arrivée du journal.

www.ipreunion.com
 

   

4 Commentaire(s)

Sissi974, Posté
Dieu ne peut être représenté, ni par un dessin, ni par aucune image, ça c'est pour rire, et c'est aussi pour ceux qui terrorisent pour tuer au nom de dieu, car celui-là n'existe pas.
Aucune religion ne prône la vengeance et l'extermination de ses semblables. Dans le monde il y a grand nombre de fanatiques qui s'exercent pour un pouvoir sur le monde, sur des personnes naïves, perdues, délaissées ou à tous ceux qu'ils peuvent promettre un vie ou une après vie meilleure. Pour enrayer ce phénomène dans le monde, la paix, une réelle justice et des connaissances utiles sur la vie, pour tous, doivent se mettre en place dans toute les nations.
Michel, Posté
Bien seul en effet quand on voit tous ces politiciens et bien pensants faire la part belle aux représentants de toutes les sectes religieuses qui enfument la conscience des gens et leur instillent les pires idées réactionnaires comme l'infériorité de la femme par rapport à l'homme, l'infériorité de l'ouvrier par rapport au patron, le repli identitaire (les "racines chrétiennes de la France", l'Islam au-dessus des lois sociales, etc.), l'infériorité des Noirs par rapport aux Blancs... ou inversement, le retour à un monde immuable fonctionnant sur la base de préceptes "divins" inventés par l'homme il y a des centaines d'années... alors qu'il est en perpétuelle évolution ! On en passe et des "meilleures" !
Lui, Posté
Ce n'est pas un journal juste un torchon. .
Aterla, Posté
Moi je l'achèterai ce canard irrévérencieux. Vive la Liberté, vive la France!