Les athlètes manquants arriveront ce samedi soir (Actualisé à 15h40) :

Jeux des Îles : tous les sportifs comoriens ont finalement reçu leur visa


Publié / Actualisé
Tous les sportifs comoriens ont finalement reçu leur visa d'entrée en France. Les athlètes qui n'avaient pas pu rejoindre Saint-Denis arriveront ce samedi soir à bord d'un vol de la compagnie Inter Iles Air, spécialement affrété à cette occasion. Les 12 fédérations sportives des Comores ont donc décidé de maintenir leur participation aux Jeux des Îles. Cela après avoir annoncé dans la soirée du vendredi 31 juillet 2015 leur intention de se retirer des 9ème Jeux des Îles. C'est parce que "la délégation comorienne s'est vue refuser près de 30% des demandes" de visas auprès des autorités françaises que cette décision "officielle" avait été prise.
Tous les sportifs comoriens ont finalement reçu leur visa d'entrée en France. Les athlètes qui n'avaient pas pu rejoindre Saint-Denis arriveront ce samedi soir à bord d'un vol de la compagnie Inter Iles Air, spécialement affrété à cette occasion. Les 12 fédérations sportives des Comores ont donc décidé de maintenir leur participation aux Jeux des Îles. Cela après avoir annoncé dans la soirée du vendredi 31 juillet 2015 leur intention de se retirer des 9ème Jeux des Îles. C'est parce que "la délégation comorienne s'est vue refuser près de 30% des demandes" de visas auprès des autorités françaises que cette décision "officielle" avait été prise.

"Nous n'avons qu'une seule envie, celle de participer aux Jeux. Nos sportifs se préparent pour ce rendez-vous depuis 4 ans" a lancé dnas la matinée de samedi Ben Amir Saadi, manager de la délégation comorienne de football. "Le problème est que nous ne pouvons pas valablement défendre les couleurs des Comores si nous sommes amputés d'une partie de nos athlètes" ajoute-t-il. "Nous ne voulons pas boycotter les Jeux, nous ne menaçons personne, nous ne voulons pas être menacés, nous voulons simplement que l'on permette à tous nos sportifs encore aux Comores de venir nous rejoindre"dit-il.

En fin de matinée, une solution semblait se dessiner pour permettre au reste de la délégation comorienne d'obtenir ses visas et donc d'arriver à La Réunion dans les temps. Cette solution a finalement été trouvée en tout début d'après-midi, tous les sportifs ont eu leur visa. Les athlètes qui n'avaient pas pu rejoindre Saint-Denis arriveront ce samedi soir à bord d'un vol de la compagnie Inter Iles Air, spécialement affrété à cette occasion. Ce vol, qui attéri à 19 heures à La Réunion, a été négocié à prix coutant. Pour l'un des actionnaires de la société, il s'agit de "sauver l'honneur" de l'union des Comores.

Nous publions ci-après le communiqué des 12 fédérations sportives comoriennes :

"Le mouvement sportif comorien soutenu par la population et le gouvernement s’est investi sur le plan sportif et financier pour la préparation de cette 9ème édition des jeux des Iles de l’Océan Indien, organisée dans l’Ile française de La Réunion Dans les derniers moments de cette phase de préparation qui précède la compétition, lors des formalités administratives de demande et d’octroi de visa d’entrée et de séjour en France, la délégation comorienne s’est vue refuser près de 30% des demandes.

Cette décision de refus de visa de certains membres de la délégation, concerne toutes les disciplines sportives engagées et même les responsables, à l’exception d’une ou deux (cyclisme et tennis). Toutes nos équipes ont été amputées par-ci et par-là. Après la réaction officielle de mouvement sportif et du gouvernement, le pire semblait être évité avec l’engagement des autorités françaises aux Comores auprès de leurs interlocuteurs comoriens .

Les vols charters au nombre de deux spécialement affrétés pour le transport de la délégation comorienne furent suspendus pour observer l’évolution de la situation et le respect de l’engagement donné par les autorités consulaires de la France aux Comores. Après une autre promesse de remettre les choses dans l’autre en toute urgence, les deux vols charter ont été autorisés à faire le voyage avec à bord, une partie de la délégation.

L’autre partie devrait avoir leur visa tôt dans la matinée afin de leur permettre de rejoindre leurs collègues le plus rapidement possible à La Réunion avec le vol régulier d’Air Austral de vendredi après midi. A cet effet, il est constant de signaler que toutes les délégations sportives comoriennes discipline par discipline ont été handicapées par cette mesure particulièrement inamicale..

Pour exemple :

l’équipe de football féminin est partie sans ses deux gardiennes de but et une défenseuse centrale ;

l’équipe de basket féminin composé normalement de 12 athlètes, s’est vue amputée de cinq de ses éléments ;

l’équipe de volleyball Hhomme a fait le déplacement avec trois joueurs en moins ;

On ne parle pas des équipes d’athlétisme, de natation, de judo, de la boxe ou encore de l’haltérophilie. C’est ainsi que face à cette situation, toutes les délégations comoriennes sont privées des capacités de faire valoir leurs moyens dans la compétition.

La délégation comorienne décide de se retirer officiellement de la 9ème édition des Jeux des Iles de l’Océan Indien organisée à l’Ile de la Réunion au mois d’Août 2015.

La délégation comorienne demande au gouvernement comorien de prendre toutes les dispositions nécessaires, pour son rapatriement dans les meilleurs délais, vers les Comores.

Elle regrette la conduite des autorités publiques françaises aux Comores et décline toute responsabilité pour sa non participation à la compétition

Elle présente à cet effet, ses excuses auprès de la population de l’Ile de la Réunion, de tous ses supporteurs et sympathisants habitant La Réunion.

Elle présente ses regrets aux délégations des pays amis pour le désagrément que le retrait des Comores des jeux des îles pourrait causer".

Fédération de tennis, Fédération de cyclisme, Fédération de handball, Fédération de volley ball, Fédération de boxe, Fédération d’haltérophilie, Fédération de natation, Fédération de basket ball, Fédération de handisport, Fédération de judo, Fédération d’athlétisme, Fédération de football

   

5 Commentaire(s)

Bayoun, Posté
"z'enfants gâtes" ????
Depuis longtemps nos politiques demandes plus d'autonomies dans gestions des "echanges" dans la zones.
mais le spectres de l independance fait peur.
Kamal, Posté
Il faudra à présent se regarder les yeux dans les yeux avec les français de leur adhésion au sein de la COI. Car c'est tout simplement de triche officielle.
Marco, Posté
Et pour Madagascar?
Stan, Posté
Entièrement d accord avec Alexandra. Ce pb des visas aurait dû être réglé au niveau politique , dans l esprit de fraternité des jeux des îles. Mais la, on fait le contraire et on humile nos voiisins en leur imposant des contraintes de délais pour les visas alors que tout aurait dû jêtre assoupli
Tout cela va mal finir et la France va se retrouver de plus en plus isolee dans la zone si elle ne change pas sa mentalité . En tout cas, cette affaire fout la honte à la reunion
Alexandra, Posté
honte à la France!

toutes les délégations devraient se retirer par solidarité et interpeller le ministre du gouvernement français qui est venu parader chez nous, régler ses problèmes de visas et présenter ses excuses aux Comores et à Madagascar

Les réunionnais, au lieu de se comorpter comme des "z'enfants gâtés", devraient exprimer leur solidarité avec leurs frères comoriens et malgaches