Les relations se tendent entre Moroni et Paris :

Jeux des Îles : Plus de drapeau, ni d'hymne national


Publié / Actualisé
Après une réunion, ce mardi 4 août 2015 entre les responsables du COJI (comité d'organisation des Jeux des îIes) et du CIJ (conseil international des Jeux des Iles) , les pays participant aux Jeux, sauf les Comores, ont décidé "à l'unanimité, que lorsqu'une équipe gagnera, il n'y aura ni drapeau national, ni hymne national. Désormais, seul le drapeau des Jeux sera hissé et l'hymne des Jeux entendu," explique Thierry Grimaud, président du COJI.
Après une réunion, ce mardi 4 août 2015 entre les responsables du COJI (comité d'organisation des Jeux des îIes) et du CIJ (conseil international des Jeux des Iles) , les pays participant aux Jeux, sauf les Comores, ont décidé "à l'unanimité, que lorsqu'une équipe gagnera, il n'y aura ni drapeau national, ni hymne national. Désormais, seul le drapeau des Jeux sera hissé et l'hymne des Jeux entendu," explique Thierry Grimaud, président du COJI.

Cette décision survient après la décision des Comores de quitter officiellement la 9ème édition des Jeux des Iles, après le défilé de la délégation mahoraise sous le drapeau français. Le conseil international des Jeux des Iles (CIJ) a de son côté demandé ce lundi 3 août, "le respect de la charte des Jeux des îles aux différents pays participants encore à ces jeux".

Dans une conférence de presse organisée ce lundi, Ibrahim Ben Ali, le président du comité olympique des Comores, a expliqué que "tous les pays qui composent le conseil international des Jeux déplorent le fait que la charte ait été violé." Le représentant comorien a déclaré qu'en cas de "manquements graves par rapport au respect de la charte, d'autres pays pourraient quitter les Jeux."

C'est afin d'éviter cette situation - qui aurait entraîné l'annulation des JIOI - que le COJI a décidé de bannir drapeaux et hymnes de cette 9e édition des Jeux. "Lors des cérémonies de médailles, pour la levée du drapeau, seul celui des Jeux sera hissé et seul, l'hymne des Jeux retentira. Lors des présentations des équipes, seul l'hymne des Jeux retentira", explique la CIJ. Ce dispositif a été adopté "dans le but de préserver et d'assurer le bon déroulement de ces 9e Jeux des Îles", indique Hao Thyn Voon Ha Shun, le président du conseil international des Jeux des Îles.

'Cela fait quatre ans qu’on dit qu’il faut résoudre ce problème avant les jeux. On a fourni les documents, on a rencontré les gens, on a dit et redit qu’il fallait régler la situation. Cela n’a jamais été fait", regrette Thierry Grimaud, le président du COJI. "Avant les jeux, on nous avait dit qu’il n’y avait pas de problème, Mayotte pouvait défiler sous le drapeau français. Mais il y a eu des problèmes et on arrive à cette situation aujourd’hui", ajoute-t-il. Sur le plan sportif, le comité organisateur souhaite que "les jeux se terminent bien", mais sur le plan diplomatique, la tension monte un peu plus.

Un départ de la COI est déjà évoqué par certains

Les Comores ont rappelé pour consultation leur ambassadeur à Paris, et le représentant de la France aux Comores a lui été convoqué au ministère comorien des relations extérieures, selon RFI. Cette situation ne devrait pas s’arrêter là, tant le contexte politique entre la France et l’Union des Comores est tendu. En mars 2011, lorsque Mayotte devient le 101ème département français, le président comorien, Dhoinine Ikililou, avait assuré au Journal de l’île, que "Mayotte est et restera toujours aux Comores."

En mai 2015, Dhoinine Ikililou avait réaffirmé lors du 4ème anniversaire de sa mandature que "Mayotte est et restera toujours comorienne. "Mais un mois plus tard, Manuel Valls en visite à Mayotte, affirme le contraire : "Mayotte c’est pleinement la France et la France est pleinement Mayotte." La mésentente entre les deux pays dure depuis 1974. Quand Mayotte avait été la seule des quatre îles à voter pour son maintien dans la République française, lors du référendum sur l'indépendance de l'archipel comorien.

La situation s’était déjà envenimée avant la cérémonie d’ouverture des Jeux, le 1er août, quand la délégation comorienne a vu près de 30% des ses demandes de visas encore en attente auprès des autorités françaises. L’équipe comorienne féminine de football avait d’ailleurs dû déclarer forfait, car les deux gardiennes de but n’avaient pas eu de visa. Côté français, l'ambassade à Moroni justifie qu’aucun dossier de sportif n’avait été déposé à temps, à trois jours du départ de la délégation.

Le couac de trop aura été le défilé des athlètes mahorais sous le drapeau tricolore, le 1er août, au stade Paul-Julius Béanard de Saint Paul. Selon la charte des jeux, "en toute occasion et cérémonie nécessitant l’utilisation d’un drapeau, Mayotte utilisera celui des Jeux et n’arborera aucun symbole de l’État français (hymne et drapeau)." Raison pour laquelle, les athlètes comoriens ont quitté le stade et le gouvernement a décidé de rappeler toute sa délégation.

Cette crise diplomatique pourrait remettre en cause l’organisation de la Commission de l’océan Indien, comme l’a évoqué brièvement Ibrahim Ben Ali, président comorien du comité olympique, lors de sa conférence de presse organisée ce lundi. La classe politique comorienne dans son ensemble a salué la réaction du gouvernement. Certains membres de l'opposition et du gouvernement ont même suggéré que les Comores quittent la COI pour se tourner vers les organisations de l'Afrique de l'Est, souligne RFI.

www.ipreunion.com

   

16 Commentaire(s)

Sara, Posté
Je ne sais pas quoi dire
Patrick, Posté
Mayotte on signé, voulu, être français alors on doit respecté le drapeaux français.pour une partie il respect, des jeux sont la aussi pour représenté un pays. les Comores n'ont pas a donnée leur avales..il n'y à pas que les aides. Quand on veux des allocations alors la on devient français. les Comores veulent certainement eux aussi devenir français.on peux pas prendre tout le monde on ai déjà en surpopulation étrangère,
Baty, Posté
que ceux qui ont pris l'independance pour etre libre ,ils n'ont ka rester chez eux ,o lieu de prendre
les kassas tous les jours pour rentrer à mayotte
MAGNASE, Posté
mai té tellemnt inteligemn CON pour critiké les mahoré comme ça tu ne peux etre q un de c grand como jaloux ki croix avoir tou compri et pôurtan rien dan la tete si les comorien veulent défiler avec le drapo comorien qu ils fassent ET SI LES MAHORAIS veulent défiler avec le drapo BLEU BLANC ROUGE qu ils le fassent KE CHACUN RESTE DANS SON COIN CTOU NE VENER PAS CHERCHER LES NOISES
Nino, Posté
Betty bop" j estime que " tu n estime rien du tt et les jeux des îles comme ca s appelle n est pas une invention pr la France mais pr les îles . ta marseillaise tu la chante en France ok. Et si tt le monde a établi une close de se mettre d accord que les drapeau soit ranger je ne voit pas pourquoi le drapeau français seul seraient privilégier ( tfou dégueulasse). Et votre complexe de supériorité raciale vs pouvez le faire avec l Europe et le votre mais pas dans les jeux des iles . un peu de respect pr les îles on est plus vos esclaves et ca ne marche plus les cou du soit disant liberté sous forme de papier .referendum ou sous contrat de tutelle pr diriger un pays en discrétion. Vs parler mal sur Comores mais comore a bien compris que mieux vaut etre fier et pauvre que esclave d un système manipulateur dont mayotte et les maorai n y comprenne rien. La France a juste profité d une ville de vieux campagnard illettré et des enfants qui ne comprenne rien a l etat . ca s appelle de la manipulation et du profitage. Vu que les point faible de mayotte c est envie d etre quelques un vous avez juste saisi l occasion d en abuser c est tout. La preuve tu parle d une francisation mais niveau CAF et RSA en métropole ils donne 450? et 450? environ et a mayotte la CAF est de 50? et zéro RSA ( hhhhhhhh mdr) et donc c est ca l égalité des chances chez vs .plutôt marrant dirait t-on.. Les maorai ne seront jamais français mais mayotte si quand on aura fini de vs voulez jusqu au dernier parcelle on fera de ce pays notre coin touristiques privé et vs serrez juste et porter juste le nom de maorai mais sans terre. On est pas dupe . eh oui on est pas (supprimé pour insulte - webmaster ipreunion.com)
Nino, Posté
Une choses incompréhensible mais qu est ce que la France fou dans la participation des jeux des îles . ??? Ce n est pas les coupe du monde au stade de France la ce sont les jeux des iles . donc pourquoi la France est le chef organisateur et non pas les îles concernée ????. Votre mayotte (supprimé pour insulte - webmaster ipreunion.com). Au jour d aujourd'hui les maorai qui ont dit oui a la France le regrette parce qu ils n ont pas les moyens de payer les taxe des terrain etc etc et son obliger de vendre au mzoungou. Avant vs avez critiquer les commore dans ce cas la pourquoi vous revenez achetez des terres la bas ? Parce que l on vous a pillée tout vos terrain par l etat français ? Après avoir insulté les Comores n y venez pas y racheter des terres svp resté chez vs en France. Et ne venez pas a mada non plus. Dans 5 ans le peuple maorai n aura plus dz terre et regretterons le passe ainsi que le futur. Sur les 100% de la population il n y as que des vieux et vieilles à part ca des enfants . niveau travail il y as rien . sur seul 10% de la population on les moyens de payer mais les 90% sont des semi ilettre . et bientôt mayotte sera une base militaire ( point de contrôle stratégique c est la seul raison de leurs francisation ) une fois que ils auront fini avec vs . il y aura zéro mayotte zéro maorai et zéro terre a des maorai. Et les enfants des maorai sera les petits soldat de la républiques ( ce qui est déjà le cas en vue du faits que certains mec sont illettré en France des qu ils arrivent ils veulent l armé directement vu que c est leurs seuls option de vie. Pour ce qui en est mayotte n as rien a envier au Comores qui est libre indépendants et autonome
Domnin, Posté
@ Assiandi
Mayotte n'appartient ni aux Comores, ni à la France. Mayotte appartient aux mahorais. Ce n'est ni aux français ni aux comoriens de décider de l'avenir de Mayotte. C'est aux mahorais de décider et à personne d'autre. Cela s'appelle le droit des peuples à disposer d'eux mêmes. Ce droit humain fondamental est infiniment plus fort que la géographie des frontières coloniales. Les mahorais sont incontestablement un peuple à part entière. Par trois fois en 40 années le peuple mahorais a choisi de continuer à vivre son avenir sur son île au sein de la République française. Nul ne peut aller contre sa décision souveraine. L'ONU le sait parfaitement. Même l'Afrique de l'Est finira par abandonner les récriminations obsolètes du président comorien Dhoinine Ikililou.
Magnase, Posté
et depui kan on melange le sport et la politique?
juste pour ce montré k il es le MZE o lieu de chercher une solution pour sortir ton pays dans la merde tu vien faire le con a la reunion et de casser les c*****lles a tout le monde
Assiandi, Posté
Je suis vraiment déçu de vos réactions mes chers. Je me suis toujours dit que la France est une fars mais là je viens de réaliser que c'est normal qu'elle soit ainsi vu son peuple. Vous me parlez d'histoire!!!!!! vous connaissez quoi en histoire? les français, les seuls qui ne veulent pas reconnaître la vérité sur cette question de Mayotte et Comores. Si je ne m'abuse pas, c'est grâce ou plutôt à cause de votre droit de veto que Mayotte est encore au centre de nos différents. Ce qui m’écœure, c'est le fait de voir écrire n'importe quoi. La France nous aide tu peux le dire comme tu veux mzé mais tu te trompe sur toute la ligne. si la peuple comorienne est malheureuse c'est en grande partie grâce à vous. Vous commanditez les coups d'Etats qu'à connu ce pays depuis 75 jusqu'aujourd'hui. si tu parles des référendum, c'est à dire que tu ignore le principe du vote et de la démocratie. certes la majorité mahoraise a opté pour le non autant qu'une minorité sur les quatre îles. Donc ne me parle pas de référendum. Vos dirigeants savent bien que l'occupation de Mayotte par la France est illégale.
Enfin une chose pour toi qui parle de faire sortir les femmes comoriennes qui sont à Mayotte, certes les Comores n'ont pas les structures hygiènes les plus meilleures au monde, mais ses femmes sont dans une îles comoriennes. si la population de Mayotte veut rester français qu'elle parte en métropole ou dans les autres DOM TOM.
Le Jacobin, Posté
Ne fallait-il pas régler le problème du texte bien avant la rencontre sportive, sachant que les athlètes travaillent uniquement pour une médaille, c'est une prise d'otage de la part des Comoriens, une gestion de pieds nickelés à la réunion.

Ce n'est pas sur terrain de sport qu'il faut régler l'histoire de France, il appartient aux historiens décrient l'histoire. Aux dirigeants Comoriens: la France est un pays impures à vos yeux d'accord!!! alors sortez des Hôpitaux de Mayotte de toutes les femmes comoriennes qui viennent en maternités gratuitement faute d'avoir les structures hygiènes suffisantes DANS VOTRE PAYS CONTESTATAIRE JUSQU'AU PROCHAIN COUP D’ÉTAT.....
????, Posté
... partout où la France a opéré .. il y a toujours eu des problèmes et l'histoire est là pour le prouver .. elle est dans la zone OI pour des raisons économiques ( gisements de gaz aux Comores)... le reste ..pfff ???!!!...
Historien, depuis son mobile, Posté
@vipere, soit tu es un mauvais troll, soit tu n'y connais rien en histoire. Les sources sont nombreuses et diverses, tant du cote Comorien que Mahorais, des archives videos et presse sont la pour temoigner. Mayotte a fait un choix clair a un referendum clair. Que Grande Comores n'accepte pas cette trahison, c'est un fait mais ne reecrivez pas l'histoire. Mais cherchez pourquoi Mayotte a ete la seule a voter non a l'independance. Cherchez comment elle etait traitee par Grande Comores. Le petit frere considere comme boiteux s'est emancipe. Et ne le regrette pas vu la situation economique Comorienne. Merci de verifier avant d'affirmer.
FOX, Posté
.......Je découvre cet article à l instant et je suis en pétard comme dirait l expression !!!......j en ai plus que marre de ces pays parasites....qui sans aides de la France, serait dans un état encore plus catastrophique ! La France a certes commis des erreurs de part son histoire, mais elle essaie autant que possible de faire de son mieux.....et d apporter son aide.....je suis profondément scandalisé par l attitude....excessive des Comores.....monsieur le ministre, je vous l accorde, la charte....d aprés votre interprétation n aurait pas été respecté....peut ètre façon de dire....mais encore sans la France vous n ètes rien.....Et d ailleurs vous n apportez rien aux autres iles de l océan indien.....je confirme vous....les dirigeants des Comores.....vous ètes des nuisibles et des parasites.....et vous savez les traitements réservés aux parasites et aux nuisibles.......nous sommes tous égaux !.....c est qui le con qui a dit ça ?!..... je me sens supérieur à vous.....
Betty boop, Posté
Idiot, ridicule, depuis quand une communauté (je les appèlerais les "norvégiens" ) se permettent de dicter leur loi.Ils ont voulu quitter les jeux des îles c'est leur choix. J'estime qu'étant français nous avons le droit de hisser le drapeau français et de chanter la marseillaise. Nous n'avons pas à nous laisser influencer par qui que ce soit.
Mécoué, Posté
Depuis les jeux de Berlin et son « utilisation » en 36, il a fallu cet incident à l’ouverture des jeux des Iles de l’O.I. en 2015 à la Réunion pour qu’un comité olympique décide enfin à faire adopter à toutes les délégations sportives en présence, un même hymne, un même drapeau, celui de l’olympisme. Bravo.
La compétition sportive doit rester que sportive et se manifester pour tous, (Hommes et Peuples) que sous une seule et même bannière, celle qui rassemble et pousse, quelque soit le résultat obtenu dans l’épreuve, au dépassement individuel et collectif, afin que sur le stade et hors frontière, la « Flamme de la Fraternité » continue avant tout et en tout de briller
Vipère, Posté
quand vous dites que Mayotte ..."depuis 1974. Quand Mayotte avait été la seule des quatre îles à voter pour son maintien dans la République française, lors du référendum sur l'indépendance de l'archipel comorien." vous travestissez l'Histoire en fait ce fut une interprétation du gouvernement de la France au referendum de 74 décidant unilatéralement que Mayotte voulait rester française
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...