Saint-Denis - Kaloo Bang :

L'éruption Malkijah


Publié / Actualisé
Malkijah, l'une des rares artistes féminines de ce festival Kaloo Bang, a enflammé le public ce samedi 8 octobre 2011. Après avoir enchaîné plusieurs scènes nationales, la chanteuse, représentante du ragga dancehall féminin réunionnais, a clamé ses textes engagés et féministes sur la scène du Hall Karavel devant des spectateurs totalement acquis à sa cause et entraînés par sa musique. Attention à l'éruption Malkijah.
Malkijah, l'une des rares artistes féminines de ce festival Kaloo Bang, a enflammé le public ce samedi 8 octobre 2011. Après avoir enchaîné plusieurs scènes nationales, la chanteuse, représentante du ragga dancehall féminin réunionnais, a clamé ses textes engagés et féministes sur la scène du Hall Karavel devant des spectateurs totalement acquis à sa cause et entraînés par sa musique. Attention à l'éruption Malkijah.
Avant l'entrée en scène de la chanteuse, venue directement de Saint-Pierre, le public a eu droit à une mise en bouche rythmée avec un show assuré par des danseuses de dancehall et un DJ. Peu nombreux au départ, les spectateurs sont arrivés petit à petit, comme attirés par les sons entraînants du ragga dancehall. Les petits comme les grands n'ont pas hésité à se déhancher.

Dès son entrée sur scène, Malkijah, chanteuse née en métropole mais aux origines réunionnaises, a montré tout son attachement à l'île. Chantant en créole, interpellant le public, elle a invité les spectateurs à "foutre le faya". Une invitation que la foule a accepté avec un grand plaisir.

Accompagnée par DJ Noox sur scène, c'est sûr, elle a réussi à mettre le public en éruption.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !