Confidences d'une réalisatrice locale :

Aurélia Mengin "La plus grande censure c'est le public"


Publié / Actualisé
Réalisatrice, productrice malgré elle, et directrice du Même Pas Peur, festival international du film fantastique de La Réunion, la talentueuse et très rock'n'roll Aurélia Mengin se confie cette semaine sous le Badamier de Kwa Films. Cette femme de passion livre un discours spontané et sincère ! Kwa Films vous embarque pour 25 minutes d'entretien dans le cinéma pop d'Aurélia Mengin, une sorte de " porte vers les fantasmes ". Cette réalisatrice Saint-Pierroise, vit entre La Réunion et Paris. Elle possède déjà une filmographie étoffée : Fornacis (2018) son premier long-métrage, Adam Moins Eve (2015), Autopsie des Délices (2013), Interférences (2012), Karma Koma (2012) et Macadam transferts (2011). La première réunionnaise de " Fornacis ", c'est ce samedi 23 février au cinéma Henri Madoré à Saint-Philippe.
Réalisatrice, productrice malgré elle, et directrice du Même Pas Peur, festival international du film fantastique de La Réunion, la talentueuse et très rock'n'roll Aurélia Mengin se confie cette semaine sous le Badamier de Kwa Films. Cette femme de passion livre un discours spontané et sincère ! Kwa Films vous embarque pour 25 minutes d'entretien dans le cinéma pop d'Aurélia Mengin, une sorte de " porte vers les fantasmes ". Cette réalisatrice Saint-Pierroise, vit entre La Réunion et Paris. Elle possède déjà une filmographie étoffée : Fornacis (2018) son premier long-métrage, Adam Moins Eve (2015), Autopsie des Délices (2013), Interférences (2012), Karma Koma (2012) et Macadam transferts (2011). La première réunionnaise de " Fornacis ", c'est ce samedi 23 février au cinéma Henri Madoré à Saint-Philippe.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !