Kwa films :

"La Petite Sirène", un des premiers Talents La Kour produit !


Publié / Actualisé
Après Blaké, de Vincent Fontano, c'est au tour de La Petite Sirène de Manon Amacouty de faire son avant-première réunionnnaise. Premier court pour la réalisatrice, une des premières Talents La Kour produit et, première production réunionnaise pour la société parisienne De l'Autre Côté du Périph'. La productrice, Laurence Lascary est donc venue à La Réunion en juillet dernier pour le tournage de " La Petite Sirène ". Pour KWA FILMS, elle revient sur sa rencontre avec Manon Amacouty et la production du premier court métrage de la jeune réalisatrice. L'avant-première réunionnaise, ce sera le mardi 19 mars, à La Cité des Arts pour la soirée de clôture de La Fête du Court / La Réunion.
Après Blaké, de Vincent Fontano, c'est au tour de La Petite Sirène de Manon Amacouty de faire son avant-première réunionnnaise. Premier court pour la réalisatrice, une des premières Talents La Kour produit et, première production réunionnaise pour la société parisienne De l'Autre Côté du Périph'. La productrice, Laurence Lascary est donc venue à La Réunion en juillet dernier pour le tournage de " La Petite Sirène ". Pour KWA FILMS, elle revient sur sa rencontre avec Manon Amacouty et la production du premier court métrage de la jeune réalisatrice. L'avant-première réunionnaise, ce sera le mardi 19 mars, à La Cité des Arts pour la soirée de clôture de La Fête du Court / La Réunion.

Le pitch

À la fin de leurs études, Simon, Paul et Wallace, amis depuis toujours, s'offrent un service de résurrection de trois jours et ramènent à la vie leur amie Diane décédée trois ans plus tôt. À nouveau réunis, ils se lancent tous les quatre dans un ultime voyage vers la mer.

" Teen movie ", film d’anticipation, au delà de ces caractéristiques " La Petite Sirène " aborde en arrière plan la question du passage à l’âge adulte qui, lorsque l’on vit sur une île, signifie souvent devoir la quitter pour aller faire sa vie, aller étudier. Manon parle un peu d’elle dans ce film et de cette étape presque indispensable quand on naît Réunionnais… Une histoire qui a sans aucun doute fait écho dans la tête de Laurence Lascary.

Sa rencontre avec Manon Amacouty

Laurence Lascary est venue pour la 1ère fois à La Reunion en mars 2017 pour donner une masterclass et parler de la production du film " L’Ascension ". Et, c’est à cette occasion qu’elle rencontre pour la première fois Manon, présente ce jour là grâce au dispositif Talent la Kour. Mais à cet instant, aucune d’entre elles ne se doutent qu’elles travailleront ensemble quelques mois plus tard.

Entre temps, Manon Amacouty est sélectionnée aux Talents la Kour pour aller pitcher son scénario à Paris au Jamel Comédie club. Ce jour là, ne soupçonnant pas l’existence de Manon, l’associé de Laurence est présent pour dénicher une nouvelle pépite de l’autre côté du périph’. Il s’avère qu’il a un véritable coup de coeur pour cette jeune Talent la Kour et son scénario.

La " fraîcheur " et la " jeunesse " de Manon n’ont pas effrayé Laurence Lascary. Au contraire, se considérant comme jeune productrice, produire des premiers films est une évidence. Accompagner des auteurs émergents fait bien partie de son ADN.

" Une production au-delà de mes espérances "

Plus d’un an de préparation aura été nécéssaire pour faire aboutir le projet. La recherche de financement a été la première étape. Puis les choses se sont mises en place petit à petit : la constitution de l’équipe, le casting, les techniciens… Sans oublier le repérage des décors qui a été " un challenge ". Oui, un road trip ne se tourne pas dans la cuisine !

Une avant-première a déjà eu lieu ce lundi 11 mars 2019 à Paris.

La Petite Sirène - Court métrage
Durée : 24 minutes
Genre : drame
année : 2018

Autrice et réalisatrice : Manon Amacouty
Production : De l'Autre Côté du Périph
Avec : Julien Hoareau, Ziad El May, Jesse Paviel, Nawelle Eveillard-Ayad

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !