Kwa Films :

Talents la kour 2019 : les lauréats sont...


Publié / Actualisé
Ils étaient onze au départ et sont cinq à l'arrivée, pour aller pitcher leur scénario de court métrage au Comedy Club à Paris le 6 juin prochain. Des histoires prometteuses que les lauréats devront conter à un jury de professionnels composé de producteurs, de distributeurs, de diffuseurs... "L'objectif ? Espérer séduire certains d'entre-eux et produire dans les règles de l'art leur court métrage !" écrit la plateforme Kwa Films (Photo D.R.)
Ils étaient onze au départ et sont cinq à l'arrivée, pour aller pitcher leur scénario de court métrage au Comedy Club à Paris le 6 juin prochain. Des histoires prometteuses que les lauréats devront conter à un jury de professionnels composé de producteurs, de distributeurs, de diffuseurs... "L'objectif ? Espérer séduire certains d'entre-eux et produire dans les règles de l'art leur court métrage !" écrit la plateforme Kwa Films (Photo D.R.)

Cette année, pour sa deuxième édition depuis son lancement en 2017,  le dispositif Talents La Kour a encore frappé. Ce lundi 22 avril dans la salle du Fanal à la Cité des arts, les jeunes talents, après 15 jours de résidence, ont présenté leur scénario devant un jury de professionnels et un public amical. À l’issue de leur passage sur scène, le jury et le public ont voté, pour décider lesquels des 11 candidats partiront pitcher leur scénario de court métrage à Paris au Comedy Club…

Les résultats en images avec l’équipe de Kwa Films :

Promotion 2019 :
Adrien Hoareau // Célimène "La muse"  3.0"
Gaëla Jaouen // Ti somin, Grand somin
Anderson Duberville // Batay kok
Camille Bessière Mithra // Mpon roulèr
Macelino Méduse // Oun pé pé maziné  (lauréat 2019)
Christine Confiance // A ter la (lauréate 2019)
Marine Hervé // À travers (lauréate 2019)
Julien Techer // La veste (lauréat 2019)
Rudy Zopire // Maoré ink
Sophie Louÿs // Cachez cette barbe (lauréate 2019)

Voir le documentaire des Talents la kour 2017

À propos du dispositif
Créé sur le modèle national "Talents En Court", initié par le CNC (Centre National de la Cinématographie et de l’image animée), le dispositif, porté par Cinékour et elsa Dahmani, prend à coeur d'accompagner, à La Réunion, le cinéma d'un territoire fortement marqué par l'oralité et la créolité et pose la question de son émergence au sein du Cinéma national, sollicitant son ouverture à la diversité et sa capacité à refléter le grand métissage de notre société française.
Aujourd'hui, deux courts métrages sont sortis et arpentent les festivals : "La Petite sirène" de Manon Amacouty et "Blaké" de Vincent Fontano,  et plusieurs sont en cours de développement.

En savoir plus sur kwafilms.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !