Grand Raid :

Plus de 2 000 fous veulent dire "J'ai survécu"


Publié / Actualisé
Le top départ du Grand Raid c'est le 17 octobre 2019. Pendant trois jours, entre 5000 et 6000 coureurs vont parcourir les sentiers de La Réunion, notamment ceux de la Diagonale des fous, qui totalise déjà plus de 2900 inscrits. Avec ses 165 km, elle reste l'une des plus dures au monde, également la plus mythique selon un récent sondage de l'Équipe. L'association Grand Raid, aux côtés du Département ce 29 avril 2019, a donné tous les détails des courses pour cette 27ème édition.
Le top départ du Grand Raid c'est le 17 octobre 2019. Pendant trois jours, entre 5000 et 6000 coureurs vont parcourir les sentiers de La Réunion, notamment ceux de la Diagonale des fous, qui totalise déjà plus de 2900 inscrits. Avec ses 165 km, elle reste l'une des plus dures au monde, également la plus mythique selon un récent sondage de l'Équipe. L'association Grand Raid, aux côtés du Département ce 29 avril 2019, a donné tous les détails des courses pour cette 27ème édition.
  • Une grande notoriété

"Le Grand Raid prend une dimension sportive qui dépasse La Réunion, qui dépasse la France". Le président du Conseil départemental le souligne assez clairement : l'ultra-tail a acquis une réputation internationale, si bien que le nombre de nationalités représentées ne fait que se diversifier un peu plus chaque année. "On va recevoir des délégations importantes venus du Japon et de la Chine cette année", explique Marc Lévy, responsble des inscriptions au Grand Raid. "Le caractère international s'affirme de plus en plus". Si bien que l'on va vers plus de parité entre extérieurs et locaux.

Le sondage récent de l'Equipe ne fait que le confirmer : la Diagonale des fous, course la plus emblématique du Grand Raid, a été élue "course la plus mythique de l'ultra-trail". 40% des internautes ont voté pour elle. Le président de l'association en a profité pour brandir fièrement ce lundi 29 avril 2019 un prix, celui de la meilleure organisation. "Preuve que le Grand Raid évolue dans le bon sens !"

Lire aussi : La Diagonale des fous, LA course la plus mythique pour les lecteurs de l'Equipe

L'âge moyen pour les courses tourne autour de 40 ans. Pour la Diagonale des fous c'est même 44. Le rapport hommes/femmes est constant d'année en année... et ce sont ces messieurs qui sont largement majoritaires : près de 90% des coureurs sont des hommes pour la Diagonale des fous.

2 902 personnes se sont inscrites à la Diagonale des fous. Cette année, 2 902 coureurs se sont inscrits à la Diagonale des Fous, 1 399 au Trail de Bourbon, 1 759 pour les Mascareignes et 118 équipes de 4 pour le Zembrocal. "Sur les 6 500 inscrits, mais ça va fondre un petit peu, si on arrive en tout entre 5 500 et 5 800 personnes, c'est à peu près le chiffre qu'on a chaque année ce qui voudrait dire que le Grand Raid se porte bien, et qu'il n'y a pas de quoi s'alarmer comme on a pu l'entendre parfois", rassure Robert Chicaud, le président du Grand Raid.

  • Plusieurs modifications de parcours

Suite à des travaux sur le lieu du poste de Sans Souci, celui-ci a été déplacé, après un accord de principe avec la mairie de Saint-Paul, sur le lieu îlet Savanna. Il faudra donc faire un petit crochet de 2 kilomètres supplémentaires, "en descente", essaie de relativiser Marc Lévy.

Autre changement : pour des raisons de sécurité, la mairie de La Possession a souhaité pour sa part que le poste de l'école Evariste de Parny soit replacé.
Après plusieurs possibilités, l'association du Grand Raid a choisi de le placer à l'école de la place du Festival. Cela forcera les coureurs à faire un peu plus de milieu urbain. "Ça reste festif, c'est le principal", se réjouit Robert Chicaud, président de l'association. L'espace devrait par contre être plus grand.

Il y a finalement peu de différences, "l'essentiel du parcours des 4 courses ne bouge pas", rassure Robert Chicaud.

  • L'environnement au coeur de l'ultra-tail

Quel serait le slogan cette année ? "Restons propres", selon Robert Chicaud. La protection de l'environnement et le respect de la nature sont au coeur des préoccupations de l'association Grand Raid et du Département. "70% du tracé traverse le territoire géré par l'Office national des forêts", explique Cyrille Melchior. L'ONF est comme à son habitude le partenaire de la course et se charge de tout mettre en oeuvre pour que les traileurs foulent des sentiers en bon état. "Rappelons que 5 millions d'euros sont dédiés chaque année à l'entretien des sentiers", note le président du Département.

Plusieurs portions de sentiers qui ont souffert des perturbations naturelles depuis le dernier Grand Raid ont été rénovées, comme le sentier Cascade Bras rouge, qui avait été impacté par un éboulement en 2018, il a depuis été sécurisé. C'est aussi le cas entre Deux-Bas et Dos d'Âne : les cyclones en 2018 avait provoqué de nouveaux dégâts, le sentier a depuis été rétabli dans un bon état.

Le respect de l'environnement est donc une priorité absolue. "Le Grand Raid c'est une vitrine sur la Réunion", affirme Cyrille Melchior. L'ensemble des bénévoles est d'ailleurs chaleureusement remercié, ils sont environ 1 800. "Ces gens qui travaillent dans l'ombre sont absolument nécessaires, c'est l'ossature du Grand Raid", ajoute Robert Chicaud, "et il s'agit de la population réunionnaise, il ne faut pas l'oublier".

  • Une affiche et une BD

L'affiche de cette édition 2019 affiche 4 personnages en train d'escalader la montagne, coûte que coûte. Ces personnages, ce sont les héros d'une bande dessinée sur le Grand Raid, qui sortira dans les librairies le 15 mai prochain. Un ouvrage dont la couverture a largement inspiré l'affiche, qui en reprend le visuel. Cette BD est à l’initiative de Fabrice Cifré, un ultra-traileur amoureux de La Réunion qui a participé 3 fois au Grand Raid. L'histoire retrace les destins de ces 4 personnages qui tentent de finir cette course réputée comme l’une des plus dures au monde, pour obtenir le fameux tee-shirt jaune attribué aux "finishers" : "J'ai survécu".

Lire aussi : Le Grand Raid dévoile son affiche pour l'édition 2019

Fabrice Cifré, présent lors de la conférence ce lundi 29 avril 2019, a remis à Cyrille Melchior un exemplaire dédicacé. "Ça va peut-être l'inspirer pour s'inscrire au trail l'année prochaine", lance Robert Chicaud. "Si je devais être sur cette affiche, je serais plutôt le personnage fatigué tout au bout..." lui répond Cyrille Melchior, pas tout à fait prêt pour la course ! Il préfère soutenir les coureurs et leur souhaiter "bon courage zot toutes !"

mm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)