La place du père valorisée par la CAF :

Bonne fête à tous les papas !


Publié / Actualisé
Sous l'impulsion de la CAF de La Réunion, une action de valorisation de la place et du rôle du père est engagée en commun avec l'Observatoire de la parentalité, qui travaille depuis plusieurs années sur l'analyse des évolutions au sein de la cellule familiale. Dans un contexte où les familles monoparentales sont trois fois plus nombreuses à La Réunion que la moyenne nationale et que le schéma familial reste encore assez traditionnel dans notre île, la question de la place du père reste aujourd'hui toute entière. (Photo d'illustration RB/www.ipreunion.com)
Sous l'impulsion de la CAF de La Réunion, une action de valorisation de la place et du rôle du père est engagée en commun avec l'Observatoire de la parentalité, qui travaille depuis plusieurs années sur l'analyse des évolutions au sein de la cellule familiale. Dans un contexte où les familles monoparentales sont trois fois plus nombreuses à La Réunion que la moyenne nationale et que le schéma familial reste encore assez traditionnel dans notre île, la question de la place du père reste aujourd'hui toute entière. (Photo d'illustration RB/www.ipreunion.com)

Les évolutions de la société impactent au fil des décennies la place du parent au sein de la cellule familiale. Dans une société matriarcale et touchée par une augmentation des familles monoparentales, le statut du père et son rôle dans la vie de son enfant a fait l’objet d’une étude menée par l’Observatoire de la parentalité en 2017. " Nous observons régulièrement des pères de famille seul nous demander de l'aide, il nous a donc semblé pertinent d'aborder la thématique de la place du père dans la famille " souligne Frédéric Turblin, directeur de la CAF Réunion.

4 thèmes fondateurs ont été retenus :

  • Les pères en devenir
  • Les jeunes pères
  • Les pères d’adolescents
  • Les mères isolées

L’ensemble de ces travaux découlent du colloque international organisé en octobre 2015 " Regards croisés sur la famille et la parentalité dans l’Océan Indien ".

Des outils d’analyse pour définir les nouvelles politiques familiales

  • Pour l’organisme de protection sociale, il s’agit d’agir de manière volontariste sur un sujet de société fondamental et majeur qu’est l’évolution de la famille réunionnaise :
  • L’ensemble des données collectées puis analysées sur ces sujets par l’Observatoire permettent de nourrir la prospective pour orienter à plus long terme les nouvelles politiques familiales et construire des modèles qui soutiennent et promeuvent le rôle paternel
  • Les travaux de l’Observatoire contribuent à fédérer l’ensemble des acteurs dans une stratégie partagée qui favorisera un meilleur soutien des familles
  • Il s’agit aussi de renforcer les compétences éducatives des parents mais aussi de mieux appréhender le processus de responsabilisation des parents.

Trois fois plus de familles monoparentales à La Réunion

La problématique de la parentalité se pose avec une acuité particulière dans un département qui connaît un nombre trois fois supérieur de familles monoparentales par rapport à la moyenne nationale.

Ainsi lors de l’étude menée en 2017, l’observatoire de la parentalité note que 74% des pères déclarent être pour la garde alternée en cas de séparation, révélant un sentiment de responsabilité et l’envie d’assurer pleinement le rôle du père, indépendamment de la présence de la mère.

Une campagne de sensibilisation sur la place du père conduite par la CAF de La Réunion

Après la petite enfance, cette année la CAF de La Réunion décide d’engager une action de sensibilisation dans l’île (de juin à décembre 2019) pour soutenir la fonction parentale et le rôle du père dans la société réunionnaise et dans la famille.

Après la fête des pères, une campagne d’informations sera relayée dans les médias locaux afin de soutenir les actions d’accompagnement menées au quotidien auprès des familles et des relais associatifs. Une dizaine de films de trois minutes sortiront d’ici la fin de l’année.

" La communication vidéo est idéale pour montrer aux pères les gestes simples qui peuvent les rapprocher de leurs enfants. Juste pouvoir voir des vidéos de papa s’occupant de leur bébé permet d’illustrer concrètement ce qu’un père peut faire pour trouver sa place auprès de son enfant " souligne Frédéric Turblin.

Etre un bon père c’est quoi ?

Voici les réponses qui reviennent quasi-systématiquement pour l’ensemble des pères interrogés (300 pères) :

  • Être présent (pour les enfants, pour la famille)
  • Satisfaire leurs besoins, subvenir aux besoins de la famille
  • Donner de l’amour, être à l’écoute et communiquer tout le temps.
  • Transmettre des valeurs humanistes
  • Participer aux loisirs
  • Conseiller, donner l’exemple
  • Protéger

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Lili, Posté
La place du père doit être discuter. N'est pas normal, de nos jours de voir des meres célibataires avec 6/8 enfants de pères inconnus vivre uniquement des allocations !!! Il faut revoir tout cela, squtte a faire des tests de paternité. Il fqut que les géniteurs qui sèment leurs semences assument leur connerie. L état n est pas la pour soigner leurs gosses, on tire son coup, alors on assume ou bien on prend des précautions !!! Personne ne pensent a ces gamins qui grandissent sans figure paternelle.Quel modèle ils ont ????
BObby, Posté
Ce n'est pas un sujet polémique et pourtant, la plus grande partie des pères ou maris impliqués dans les violences familiales ont été élevé par leur mère, c'est bien l'absence de modele qui crée un vide, un désarroi ... Nous sommes dans une société ou le patriarcat est montré du doigt comme étant la source de tout les maux, et l'état et les partenaires sociaux ont mis en place des structures non pas tournées vers La Famille mais bien vers le couple mére enfant, on parle de PMI protection maternelle et infantile ect .. les effets pervers sont ceux auxquels nous assistons une dévalorisation du père et de son rôle, on s'en sort mieux sans lui ^^ ... a cela s'ajoute une image de l'homme réunionnais complètement dévalorisée, violent et buveur, dans un contexte de chômage de masse qui ne lui permet pas d'assumer son role de porte monnaie ...souvent porté par des associations féministes, fréquemment utilisées comme marchepied politique ... Après plus de 20 ans de Marches Blanches il est temps de voir que ce système est un serpent qui se mort la queue et mettre en avant la famille plutÃ't que de valoriser d'un coté et dévaloriser de l'autre ... les fils d'aujourd'hui seront les pères de demain ...