Un discours sous le signe de la citoyenneté et la fraternité :

Retour sur la commémoration du 14 juillet au Port


Publié / Actualisé
Cérémonie de dépôt de gerbes au monument aux morts en ce dimanche 14 juillet 2019. Sur la place de l'église Sainte Jeanne d'Arc, rassemblement d'anciens combattants, de représentants d'associations, d'élus, des membres du Conseil municipal des enfants et de Portois.
Cérémonie de dépôt de gerbes au monument aux morts en ce dimanche 14 juillet 2019. Sur la place de l'église Sainte Jeanne d'Arc, rassemblement d'anciens combattants, de représentants d'associations, d'élus, des membres du Conseil municipal des enfants et de Portois.

Après un rappel historique, le maire de la Ville a place au centre de son discours la citoyenneté et la fraternité : " Notre République s’est construite à partir de valeurs substantielles d’humanisme, de progrès social et d’équité. Il est donc essentiel que la citoyenneté, elle aussi, se réclame de valeurs indéfectibles. Parmi elles, celle de l’Ordre social nous importe plus que tout. Il instaure le respect entre citoyens, mais aussi vis à vis des symboles de La République et de ses institutions … Il édicte ainsi des principes de laïcité et de tolérance mutuelle qui fondent le pacte républicain. ". Dans son allocution, Olivier Hoarau rappelle également l’importance du civisme, qui invite à la participation au débat public , un moyen de s’assurer que chacun dispose des mêmes chances d’éducation et d’acquisition des savoirs.

En évoquant la fraternité républicaine, le maire de la ville souligne que : " le peuple est à considérer comme un " zembrocal " reliant les citoyens par des sentiments et des liens subjectifs donnant une âme à la République et à ses politiques publiques : Venir en soutien aux plus démunis, aux plus fragiles, aux plus exposés aux aléas de la mondialisation… " Enfin, Olivier Hoarau souligne que : " ces valeurs, si fragilisées aujourd’hui, si menacées par le repli sur soi, la peur de l’autre et le besoin sécuritaire doivent en ce 14 juillet rester indestructibles. "

Après le traditionnel salut et remerciement au piquet d’honneur, aux portes drapeaux et aux associations d’anciens combattants, l’assemblée s’est retrouvée à l’hôtel de Ville pour un pot de l’amitié.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...