24ème édition à la Halle des manifestations au Port (actualisé) :

Les plantes aquatiques, nouvelles venues au salon Flore et Halle


Publié / Actualisé
Flore et Halle revient pour sa 24ème édition à la Halle des manifestations au Port. Un événement incontournable pour les amoureux des plantes et des jardins. La Halle accueillera 136 stands pendant 5 jours, du 7 au 11 août 2019. Ateliers, dégustation, concerts... on vous dit tout sur ce programme qui a pour thème cette année les plantes aquatiques. (Photo d'illustration Flore et Halle 2018 rb/www.ipreunion.com)
Flore et Halle revient pour sa 24ème édition à la Halle des manifestations au Port. Un événement incontournable pour les amoureux des plantes et des jardins. La Halle accueillera 136 stands pendant 5 jours, du 7 au 11 août 2019. Ateliers, dégustation, concerts... on vous dit tout sur ce programme qui a pour thème cette année les plantes aquatiques. (Photo d'illustration Flore et Halle 2018 rb/www.ipreunion.com)

"Le Flore et Halle fait son koï show, voilà le thème de cette année", annonce Jean-Luc Caro, directeur de la Halle des manifestations du Port. Les carpes koï, poissons emblématiques du Japon et très prisés des amateurs de bassins, seront donc au coeur de cette 24ème édition. "Comme chaque année, les visiteurs pourront échanger avec les professionnels de l'horticulture, et leur poser des questions sur l'embellissement de leurs bassins", explique le maire du Port Olivier Hoarau.

Les plantes aquatiques feront donc partie intégrante de l'événement. A La Réunion, elles font déjà partie du décor : "les Réunionnais sont assez friands des bassins ou des petits plans d'eau dans leur jardin", estime Jean-Pascal Grondin. Il est président de l'Ilokoï, une association créée en 2009 et qui met en avant le développement des carpes koï sur l'île. C'est la première fois que lui et ses collègues participent à Flore et Halle. "On va faire découvrir notre passion et apprendre tous les bons gestes à avoir pour bien s'occuper de son bassin."

C'est la pédagogie qui devrait primer sur leur stand : "Nous avons préparé des maquettes et des banderoles pour expliquer ce qu'est une carpe koï et comment s'en occuper". Les bénévoles de l'association amèneront d'ailleurs les poissons de leur collection personnelle afin de les montrer aux visiteurs. Une carpe koï peut vivre des décennies si on s'en occupe bien, elle peut aussi atteindre 90 cm.

Un événement important pour la filière horticole

Bien évidemment il n'y aura pas que des poissons lors de cette 24ème édition, ce sont les plantes et les fleurs qui sont au coeur de l'événement. "Flore et Halle c'est aussi l'occasion d'écouler les stocks de nos horticulteurs" explique Olivier Hoarau, "d'autant plus que la filière souffre d'une forte concurrence. On veut dire ici : attention à l'importation. Elle a son importance, si elle est bien contrôlée, mais mettons en avant notre production locale."

Aujourd'hui la filière horticole réunionnaise regroupe 220 producteurs : 15% sont dans le secteur pépinière, 60% en floriculture et 25% dans les plantes en pot. L'horticulture est tout aussi importante que les autres secteurs agricoles, selon Bruno Robert, le vice-président de la Chambre d'Agriculture : "l'agriculture aujourd'hui elle est multifonctionnelle, et il ne faut pas oublier que les fleurs sont vecteur de lien social. On voit des fleurs à toutes les grandes fêtes, l'horticulture c'est une filière qu'il faut à tout prix accompagner." Il ajoute que face à la concurrence, "seule l'innovation peut permettre de s'en sortir. Avec les plantes aquatiques et la mise en avant des bassins, c'est l'idée recherchée."

Le président de l'Union des horticulteurs et pépiniéristes de La Réunion, Patrice Fages, est le premier à se réjouir de cet engouement : "Nous estimons avoir été un peu "oubliés" jusqu'ici, mais on voit bien qu'avec cette édition, il y a une vraie dynamique."

Nouveautés sur la billettique

Entre 25.000 et 30.000 visiteurs sont attendus, comme l'année dernière. Pour encourager le public à venir en nombre, une petite nouveauté cette année sur les prix : tout visiteur qui repartira avec un panier à hauteur de 50 euros sera remboursé de son entrée (qui coûte 3 euros par jour).

Par ailleurs trois spectacles sont organisés pendant cette nouvelle édition de Flore et Halle.

- Jeudi 8 août à 19h : concert de Mickael Pouvin
- Vendredi 9 août à 19h : soirée humour avec Johny Guichard
- Samedi 10 août à 19h : concert de Ziskakan qui fête son 40ème anniversaire

Les réservations du concert, en-dehors du prix du ticket d'entrée, se font sur monticket.re. Pour un concert acheté, le visiteur peut entrer gratuitement au salon Flore et Halle ensuite et n'a pas besoin de payer une entrée à 3 euros.

mm/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Le jour de depassement, le parimoine UNESCO et page 108 du GIEC, Posté
La semaine derniere René Robert faisait remarquer que La Reunion est sur le point de perdre son label UNESCO parce que la situation s'est degradée au niveau des especes invasives. P'tet que lui (il est tres occupé a vanter les charmes de Salazie mais n"ose pas dire que l'UICN a refusé en 2008 d'inscrire le cirque précisément à cause des invasives ), l'ONF et le parc national seront là pour expliquer que toutes ces plantes sont importées , ont un bilan carbone lourd et sont dangereuses pour notre biodiversité. La jouvence qui colonise tous les sentiers de randonnées jusqu'aux parois du trou de fer a été importée par l'horticulture dans les années 80.

pendant ce temps cabri y mange salade.