Tribune libre d'André Thien Ah Koon :

Mettre fin au scandale des urgences de Saint-Pierre


Publié / Actualisé
Le personnel des urgences du CHU de Saint-Pierre entame un mouvement de grève illimité ce jour. Je tiens à apporter tout mon soutien au personnel dans le combat qu'il mène pour obtenir des conditions de fonctionnement normales et dignes du service des urgences. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le personnel des urgences du CHU de Saint-Pierre entame un mouvement de grève illimité ce jour. Je tiens à apporter tout mon soutien au personnel dans le combat qu'il mène pour obtenir des conditions de fonctionnement normales et dignes du service des urgences. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

J’ai maintes fois dénoncé cette situation ; elle perdure malgré toutes les alertes : c’est inadmissible ! J’ai même demandé au Procureur de la République
l’ouverture d’une enquête suite au décès d’un patient. On ne peut pas accepter que des personnes en situation de détresse attendent de nombreuses heures dans le hall avant de pouvoir être prises en charge. Une telle situation a pu provoquer des drames et met en danger des vies.

Dans l’attente de la reconstruction du bâtiment central, des mesures transitoires doivent être prises sans délai. En ma qualité de membre du Conseil de surveillance du CHU, Je demande une nouvelle fois à la direction du CHU et à l’ARS de prendre leurs responsabilités et de satisfaire aux demandes légitimes suivantes :

- L’augmentation des effectifs du personnel d’urgence du pôle sud du CHU de La Réunion ;
- Une nouvelle répartition des patients entre le pôle sud du CHU et le Centre Hospitalier Ouest de La Réunion à Saint-Paul, pour faire cesser l’engorgement des urgences du sud
- L’établissement d’une convention avec les ambulanciers pour permettre le retour à domicile des patients dont l’état le permet, la nuit et le week-end, afin d’éviter de longues attentes et la saturation dramatique du service.

Ces mesures relèvent du bon sens et auraient déjà dues être mises en œuvre. Combien de drames faudra il pour que les responsables locaux (ARS, Direction du CHU) prennent toute la mesure de la gravité de la situation et réagissent enfin ? Cette situation a assez duré ! Les solutions ne peuvent plus attendre !

André Thien Ah Koon, Maire du Tampon, Conseiller départemental
Membre du Conseil de Surveillance du CHU

   

3 Commentaire(s)

Daniel, Posté
Et la Morgue de l'hÃ'pital de Saint-Pierre qui se trompe de corps. Que c'est-il passez à la morgue de l'hÃ'pital de Saint Pierre, le samedi 25 Mai avant midi ils s'étaient trompés de corps, les pompes funèbre ont été rappelé, alors qu'ils arrivaient à Saint LEU, la voiture a fait demis tour sur Saint Pierre une enquête doit être faite auprès de ce service la Morgue de L'HÃ'pital Sud
MartineBonbois, Posté
Blablatak
On continue de mourrir aux urgences, Posté
vu le nombre de mort anormales aux urgences on se demande pourquoi il n'y a pas de plaintes deposées contre les commissaires, gendarmes, prefet et minsitres qui vont harceler les personnels soignants en arret maladie à 1H00 du matin.

Nos parents ne sont pas tous allé au STO en 1942. certains ont pris le maquis et rejoint la resitance.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)