Premier semestre 2019 :

Grand port maritime: nette augmentation du trafic portuaire


Publié / Actualisé
"Les chiffres de ce premier semestre 2019 sont bons", indique le Grand port maritime de La Réunion dans un communiqué que nous publions ci-dessous : "au premier semestre 2019, le trafic provisoire global à Port Réunion s'établit à 2, 838 Mt, soit +4% par rapport à 2018.
"Les chiffres de ce premier semestre 2019 sont bons", indique le Grand port maritime de La Réunion dans un communiqué que nous publions ci-dessous : "au premier semestre 2019, le trafic provisoire global à Port Réunion s'établit à 2, 838 Mt, soit +4% par rapport à 2018.

"Au premier semestre 2019, le trafic provisoire global à Port Réunion s'établit à 2, 838 Mt, soit +4% par rapport à 2018.C’est l’activité conteneurs qui insuffle cette croissance, avec +5% en EVP* à l’importation et et un nouveau record en transbordement à +23%. Ces bons chiffres de début d’année correspondent pour partie au rattrapage d’activités suite au retour des conteneurs qui avaient été déroutés dans les ports voisins lors du mouvement des gilets jaunes en fin d’année dernière.

A contrario, les importations de vracs solides et liquides sont globalement en baisse respectivement de -14% et de -2%. Malgré une légère hausse pour le ciment en vrac, la baisse du clinker (-38%) illustre probablement le recours croissant à à l'importation du ciment en conteneur.

En ce qui concerne la filière Energie, il a été observé l’activité plus importante de la centrale au Fuel (+38%) au détriment de celles au charbon (-11%).

Au niveau des carburants, la bascule entre la consommation de gazole (-15%) et le super sans plomb (+8%) se poursuit. Quant à la baisse de la consommation de Kérosène (-12%) elle s’explique sans doute par les immobilisations techniques de certains appareils de la compagnie aérienne régionale.

S’agissant du trafic conventionnel, la fin des travaux de la portion en viaduc de la nouvelle route du littoral (NRL) est clairement visible (-40% de marchandises conventionnelles). L’activité du chantier reste malgré tout visible sur les tarifs portuaires puisque les travaux préparatoires de la partie Digue ont généré + 298% en sortie de matériaux de chantier.

Côté véhicules, le rythme de leur importation semble se ralentir (-9% en unité) mais il est à noter que 2018 avait été une année exceptionnelle pour cette filière (38 207 véhicules importés), probablement sous l’effet d’aubaine de certaines incitations fiscales.

Enfin, la croisière est en forte expansion avec un flux en entrée et en sortie de 73 159 passagers (+62%). Ce chiffre représente déjà près de 90% du trafic total de 2018 (81 655 pax) alors même que la saison 2020 s’annonce prometteuse.

Globalement, le niveau de trafic du 1er semestre 2019, en hausse de 4%, reflète une activité qui s’inscrit dans la tendance observée les années passées après l’aléa de la fin 2018 qui avait conduit à un résultat en demi-teinte (-1%).

Ces bons résultats confortent le Grand Port Maritime De La Réunion dans les choix stratégiques de développement qui ont été mis en œuvre, notamment au travers du hub de transbordement.

Prochainement, des orientations complémentaires seront proposées aux instances de gouvernance du GPMDLR dans le cadre du Projet Stratégique 2019/2023. Elles auront vocation à conforter les trafics existants en améliorant l’efficacité collective de la communauté portuaire tout en s’inscrivant dans la transition énergétique."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !