Première séance du conseil municipal :

Olivier Hoareau officiellement élu maire du Port


Publié / Actualisé
C'est dans une ambiance très détendue que la mairie du Port a accueilli le conseil municipal de la nouvelle mandature, ce vendredi 4 avril 2014. Au menu de cette première séance : l'élection du maire de la ville et de ses adjoints. Olivier Hoareau a été logiquement élu premier magistrat de la commune par les conseillers municipaux de la majorité, et sous les yeux de l'opposition représentée par Henri Hippolyte et Valérie Auber, têtes de liste malheureuses aux dernières élections municipales. L'ancien candidat PLR - qui portera l'écharpe tricolore pour les six années à venir - pourra compter sur 11 adjoints, dont 6 femmes.
C'est dans une ambiance très détendue que la mairie du Port a accueilli le conseil municipal de la nouvelle mandature, ce vendredi 4 avril 2014. Au menu de cette première séance : l'élection du maire de la ville et de ses adjoints. Olivier Hoareau a été logiquement élu premier magistrat de la commune par les conseillers municipaux de la majorité, et sous les yeux de l'opposition représentée par Henri Hippolyte et Valérie Auber, têtes de liste malheureuses aux dernières élections municipales. L'ancien candidat PLR - qui portera l'écharpe tricolore pour les six années à venir - pourra compter sur 11 adjoints, dont 6 femmes.

C’est l’ancien occupant de l’hôtel de ville, Jean-Yves Langenier, qui a ouvert la séance avec quelques mots pour son successeur : "je vous dis très sincèrement bonne chance pour relever les défis qui vous attendent, bonne chance pour le Port, bonne chance pour la population, et bon travail." Applaudi, le maire sortant a ensuite quitté la salle du conseil, située au rez-de-chaussée du bâtiment. Rivaux pendant la campagne, Henri Hippolyte et Olivier Hoareau ont d’ailleurs échangé une chaleureuse poignée de main, devant Huguette Bello, également présente au Port pour soutenir son protégé. Les militants du PLR, qui n'ont pas pu entrer dans la mairie, étaient une centaine à se masser autour de la porte d'entrée.

Une fois élu, Olivier Hoareau a mis en avant ses nouveaux projets. Le nouveau maire commencera notamment par réunir les chefs d'entreprises pour "redynamiser la vie économique", et remobiliser les systèmes d'aide à l'emploi. L'éducation prendra également une grande part de ses occupations : renovation des écoles, création de micro-crèches et d'une maison de l'éducaiton. Souhaitant "redynamiser les quartiers", un appel d'offre sera très prochainement lancé pour la construction de la piscine de la Rivière des Galets. Concernant la sécurité de la ville, le nouveau premier magistrat de la commune a réaffirmé sa volonté de créer une police municipale et de s'occuper du parc boisé. Dans son discours, Olivier Hoareau a notamment eu une pensée émue pour son grand-père Roland, conseiller municipal du Port en 1971, lorsque Paul Vergès a pris la ville à la droite.

Mais pour le maire, qui promet d'assurer et de plannifier lui-même les permanences dans les quartiers, "le travail ne fait commencer." Une tâche qui continuera le 11 avril prochain à 17 heures, date du prochain conseil municipal.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    7 Commentaire(s)

    Nick, Posté
    la défaite ne passe pas chez certains. ils ont perdu et continuent leurs agissements ringards.
    Alix riviere, Posté
    bastion copmmuniste, le Port a toujours eu à sa tête des militants, des combattants, des communistes . Une culture de lutte qui se reflétait aussi dans leur attitude, dans leur look vestimentaire: sobrité, simplicité. cette tradition est rompue: Comparez les look de langenier et du nouveau maire olivier hoarau: y a pas photo! on a maintenant une "gravure de mode" à la tête de la commune. la politique rude mais très efficace de la municipalité communiste va t elle céder le pas à du bling bilng, du superficiel et de la priorité à l'immédiat au détriment de la construction de l'avenir. c'est un gros risque pour le Port mais c'est la population qui décide.
    Rastafari , depuis son mobile, Posté
    Monsieur Hoarau ne fait pas comme le Fruteau de saint Andre dictateur et imbu de sa personne attention a ou Nou vey
    Fournerie, depuis son mobile, Posté
    Quelle dignite ce jean Yves langenier mais pourquoi n'est il pas reste maire pour le bien de la ville du port
    abi, Posté
    Bien dit et bien vue vous avez raison il dit qu 'il faut tiré tous ses vigiles a l 'entré de la mairie et hier on a vu les mêmes méthodes et certains ont déjà leurs façons de procédés envers la population c 'est grave monsieur le Maire de voir sa de la part de certaine personnes je me demande si ils ont fait une formation pour sa car moi même en assistant une formation dans se domaine on dit le respect d 'abord pour être respecté et la je crois c 'est le contraire de crié sur des personnes âgées qui sont venue vous applaudir .
    Rigolo, Posté
    Une bonne ambiance ? Mme Valérie et sa maman bousculés à l'entrée du conseil municipal par les militants du sieur Hoarau ,des militants qui interdit d'entrer dans la salle n'ont cessé de troubler le bon déroulement de la cérémonie .Effectivement on a senti que nous avions à faire a une bande d'amateur et cela se confirmera dans les années à suivre
    Francis, Posté
    Olivier horaire était le petit protège de j'y LANGENIER. Celui ci est visiblement heureux. Quand au jeune homme, il aurait dû rendre hommage à Paul Verges qui a construit et aménagé le port mais c est ridicule de citer ton grand père, qui n a eu aucun rôle. C est la familiocratie sauce PLR sans doute . En tout cas le marmaille ne se rend pas compte que maire du port c'est une lourde responsabilité il n est pas au niveau ça se voit tout de suite
    Illustration : Kwa Films

    Kwa Films

    37 reportage(s)