[VIDÉOS] Il est candidat aux Municipales 2020 à Saint-Denis (actualisé) :

"Gilbert Annette est le summum de la décéption" s'indigne Alain Armand


Publié / Actualisé
Alain Armand a été condamné ce jeudi 7 novembre par la Cour d'appel à un an de prison avec sursis, 10 ans d'inéligibilité et une interdiction d'occuper un poste dans la Fonction publique de 5 ans pour prise illégale d'intérêt en tant que président de la Sodiac. Cependant, cette condamnation n'aura pas mis fin à ses ambitions, Alain Armand persiste et signe. Ce mercredi 13 novembre 2019, il a annoncé qu'il serait bien candidat aux élections municipales à Saint-Denis. Son argument "le pourvoi en cassation est déposé, je suis donc éligible". Celui qui dénonce "un procès politique" compte mener campagne avec une liste de rassemblement mais pas d'union de la droite ni d'union de la gauche au programme même si Alain Armand se dit ouvert aux soutiens de ténors de la politique comme Didier Robert, Nassimah Dindar ou Cyrille Melchior...
Alain Armand a été condamné ce jeudi 7 novembre par la Cour d'appel à un an de prison avec sursis, 10 ans d'inéligibilité et une interdiction d'occuper un poste dans la Fonction publique de 5 ans pour prise illégale d'intérêt en tant que président de la Sodiac. Cependant, cette condamnation n'aura pas mis fin à ses ambitions, Alain Armand persiste et signe. Ce mercredi 13 novembre 2019, il a annoncé qu'il serait bien candidat aux élections municipales à Saint-Denis. Son argument "le pourvoi en cassation est déposé, je suis donc éligible". Celui qui dénonce "un procès politique" compte mener campagne avec une liste de rassemblement mais pas d'union de la droite ni d'union de la gauche au programme même si Alain Armand se dit ouvert aux soutiens de ténors de la politique comme Didier Robert, Nassimah Dindar ou Cyrille Melchior...

Alain Armand savait que la question allait arriver sur le tapis alors il a court-circuité la presse en abordant lui même le sujet "concernant mon cas personnel, le pourvoi en cassation est déposé, je suis éligible donc oui, je suis candidat aux élections municipales à Saint-Denis en mars 2020" a-t-il commencé avant de poursuivre "j’ai vécu cela comme une injustice, de l’acharnement". Regardez l’interview d’Alain Armand sur le sujet :

Le conseiller départemental présente ensuite sa liste nommée "changer Saint-Denis ensemble". "Sur les 55 noms, seuls cinq assument ou ont déjà assumé un mandat électoral" rappelle Alain Armand avant de prôner l’ouverture, ni une union de la gauche, ni une union de la droite "c’est un rassemblement de compétences de gens qui ont un vrai ancrage dans les quartiers".

Durant cette conférence de presse, un nom est revenu régulièrement : Gilbert Annette. Alain Armand n’a pas été tendre avec le maire du chef-lieu "aujourd’hui, on peut dire que monsieur Annette est le summum de la déception. Il a un rapport au pouvoir qui pose problème, il n’aime pas les employés communaux, il n’aime pas les gens. En deux mandats, il a fait de Saint-Denis une ville qui a un retard considérable." Regardez l’interview d’Alain Armand :

S’il se dit détaché de toute alliance, Alain Armand n’est pas contre des soutiens des pontes de la politique locale, regardez :

Malgré l’épée de Damoclès au-dessus de sa tête, Alain Armand a donc décidé de mener la bataille des municipales. S’il assure être seul sur scène, on ne sait pas ce qui se dit en coulisses…

Pour rappel, en février dernier, le conseiller départemental avait été relaxé par le tribunal correctionnel, mais le parquet avait fait appel de la décision.

Le vice-président du Conseil départemental avait donc dû se défendre à nouveau, cette fois, devant la cour d’appel le 10 octobre 2019. Alain Armand était accusé de prise illégale d’intérêts. Alors qu’il était président de la Sodiac (Société dionysienne d'aménagement et de construction), dans le même temps, une société de conseil dont il était le gérant réalisait du consulting pour la Sobefi, actionnaire de l’un des projets immobiliers de la Sodiac.

Lire aussi : Cour d'appel : Alain Armand condamné à dix ans d'inégibilité pour prise illégale d'intérêts

fh / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

10 Commentaire(s)

Zanzo, depuis son mobile, Posté
Zilber summum de la déception et pas que....mais vous M.Armand après avoir mangé dans toutes les gamelles de la politique qu'avez vous fait de bon ou de bien pour les réunionnais et en particulier pour les dionysiens?
Alin, Posté
Son bato est devenu fou. Un bourgeois de gauche ... que dis je ! Un tiers mondain ...
Volcan974, Posté
Pourtant ce n est pas le 1er avril nous sommes bien au mois de novembre et non la fête de Pâques
Macatia, Posté
Alain Armand, le petit oiseau de toutes les couleurs qui a becqueté dans les mangeoires de la gauche puis de la Droite pendant plus de trente ans, aujourd'hui, il mange dans la grosse marmite de Didier au Moca et à la pyramide inversée et il na pas honte de dire qu'il ne fait pas partie de la mafia alors qu'il représente la mafia personnifié. Bilimbi armand, y dit mangue l?est aigre.
Marché publique, Posté
Arrête rode poste élus par ci par là, zot i vient pour rempli zot poche et zot casier judiciaire !!!!!!
Grognon, Posté
c'est un copain de jeunesse, et donc, je préfère ne pas porter de jugement
Jean rené, Posté
Té gère votre procès, votre condamnation avant de courir derrière un mandat- au Département où fé du clientélisme et où ose critique monsieur ANNETTE! 1èr tout i sa borde a twoiiiiiiiiu.......
Volcan974, Posté
C est l homme à tout faire un genre de caméléon un coup à droite un coup à gauche il ne sait pas faire grand chose
Sceptique, Posté
c'est vraiment prendre à nou pour des c....
Dodo, depuis son mobile, Posté
NON, NON et NON !